St Micisse : le résumé

explicationsIntéressantRandonneur confirmé
La note des internautes : 16.55 - Nombre de notes : 11
Secteur géographiqueGarrigues
Carte IGNTop25 2742 ET
explicationsDate de mise à jour16/03/2013
explicationsDurée3 h 40
explicationsDénivelée400 m
explicationsPériode recommandéedécembre janvier février mars avril

St Micisse : le topo

Parcours

Avertissement : Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.
Attention : Du fait du mauvais fonctionnement du serveur de Free, les diaporamas plantent régulièrement, je vous prie de m'en excuser.

Départ.

Du parking, prendre la petite rue qui laisse l'entrée de l'église à gauche. Au bout de cette rue, prendre à gauche puis après quelques dizaines de mètres, prendre à droite le chemin d'Agonès. Le parcours est balisé en jaune.

Cette petite rue descend, franchit le Boulidou, ruisseau généralement à sec, puis remonte. On arrive à une fourche. Ne pas prendre la route goudronnée à droite marquée propriété privée. Prendre à gauche une allée bétonnée. Après une dizaine de mètres, on se trouve face à un portail vert. Sur la droite de ce portail démarre une sente avec un panneau PR.

Après quelques minutes en sous bois puis le franchissement de quelques marches en bois récemment aménagées, on rejoint la route qu'on prend à gauche. Quelques dizaines de mètres plus loin, la route fait une épingle à droite, on la quitte pour un bon sentier à gauche. Quelques minutes de montée et le sentier tangente la route puis rejoint un chemin au niveau d'une clôture. On suit toujours le balisage jaune.

Franchir la clôture et s'engager sur un large chemin. On évolue dans une belle chênaie caducifoliée puis on atteint une autre clôture qu'on franchit. Juste après, au carrefour, on tourne à droite en suivant la direction Agones (beaux panneaux). Deux minutes après, nouveau carrefour avec beaux panneaux, on prend cette fois à gauche, toujours direction Agones.

Après une bonne dizaine de minutes de marche dans un paysage de pelouses sèches parsemées de quelques arbres, on atteint un nouveau carrefour (30 mn) avec des panneaux.

Aller à droite sur un large chemin en direction d'Agones. Ne marcher qu'une cinquantaine de mètres sur ce chemin, et au moment où il commence à monter, le quitter pour un sentier sur la gauche. Cairn.

On progresse maintenant sur un bon sentier dans une forêt de chênes verts plutôt sympathique. On remarque quelques anciennes charbonnières. Quelques points bleus servent de balisage. Plus loin, on commence à percevoir le grondement de l'Herault (selon la saison !) puis on découvre des premières vues sur le fleuve et ensuite sur Laroque et Ganges.

Le sentier sort alors de la forêt, franchit une petite zone rocheuse puis débouche brutalement à un point de vue vraiment remarquable. Très bel endroit où on pourra faire une pause pour admirer le paysage, notamment le contraste entre les Cévennes au loin (Aigoual enneigé en hiver) et les gorge formées par l'Hérault en contre bas.

On poursuit par une courte descente dans les rochers puis par une traversée plus ou moins horizontale. Le balisage est maintenant constitué de points bleus et verts. Plus loin, des traits rouges s'ajoutent à cela. A cet endroit, on progresse sur une sente qui longe les rochers à main droite. Quelques passages très rocheux avec montées et descentes rendent la progression pénible mais cela ne dure pas.

On atteint un carrefour où on laisse le balisage vert monter à droite et on continue avec le bleu et le rouge. Quelque minutes plus tard, le sentier quitte la zone de forêt dense pour une zone plus dégagée qui nous offre de belles vues sur la sortie Sud des gorges.

Le sentier redevient en bon état, on passe au pied de belles falaises puis on atteint une superbe vire, très large mais très esthétique, avec notamment une arche et un arbre planté devant. Les vues sur les gorges sont, ici aussi, très belles et on pourra encore une fois faire une pause à cet endroit.

On repart sur un sentier bien tracé et après moins de cinq minutes, on rejoint un grand chemin dans une zone de coupe de bois récente (1 h 30). Le prendre à droite.

Après cinq minutes, une piste arrive de la gauche puis une autre de la droite et notre chemin devient une piste carrossable (et actuellement carrossée par les engins des forestiers). Encore trois minutes et on franchit une barrière pour les véhicules. Enfin, deux bonnes minutes plus tard, on rejoint la route.

On l'emprunte à droite en montée et on retrouve le balisage jaune. Au premier carrefour, prendre à droite direction La Croix de St Micisse. Monter jusqu'au réservoir. Le goudron s'arrête et un sentier démarre sur la droite du réservoir avec un panneau La Croix. On est toujours sur le balisage jaune.

S'élever avec ce bon sentier parfois caladé, parfois entre deux murs de pierres sèches. On atteint un carrefour avec panneaux, on est au col de St Micisse. Prendre en épingle à droite direction La Croix de St Micisse.

Après quelques dizaines de mètres, à une fourche, prendre la branche de gauche. On est toujours sur le balisage jaune. Belles vues sur l'Hérault vers la gauche. On poursuit sur ce sentier, on dépasse les ruines d'un ancien prieuré puis on arrive en vue de l'immense croix de St Micisse (2 h 15). Belle vue sur St Bauzille de Putois et en direction du Sud.

On fait maintenant demi-tour. Quelques mètres en arrière de la croix, il y a un poteau indicateur. On est à une bifurcation. On est arrivé par la branche de droite et on repart par la branche de gauche.

Le sentier est toujours balisé en jaune et en quelques minutes on retrouve le carrefour du col de St Micisse. Aller à droite, direction Cazilhac, centre équestre.

Un bon sentier sinue dans le forêt de chênes verts. En une douzaine de minutes, on rejoint un grand chemin. Prendre à droite, direction Cazilhac. On franchit un petit col puis le chemin se met à descendre.

En bas de la descente, on arrive à un carrefour. Les plus observateurs remarqueront alors qu'on est déjà passé à cet endroit quelque temps auparavant. On va à droite sur un chemin caillouteux, toujours direction Cazilhac, centre équestre.

Un petit quart d'heure de marche nous amène au gîte équestre du Fesquet.

On rejoint alors une route qu'on prend à gauche. Une autre route arrive de la droite, continuer à descendre pendant une bonne centaine de mètres jusqu'à ce que notre petite route effectue un virage à gauche. L'abandonner pour prendre un sentier à droite. On quitte alors le balisage jaune.

Ce joli sentier descend d'abord au milieu de quelques buissons puis pénètre dans une zone arborée. En bas de la descente, on atteint la zone de loisirs de Laroque. On tombe sur le parcours sportif Rondino. On y retrouve le balisage jaune. A la première fourche, prendre à droite (les deux branches sont balisées jaune). On suit le parcours sportif pendant une paire de minutes dans un bel environnement forestier . On va jusqu'à l'extrémité de la zone de loisirs, toujours avec le balisage jaune, puis le sentier fait demi-tour.

On peut alors quitter le balisage et marcher dans l'herbe en direction de l'Hérault qu'on voit couler à quelques dizaines de mètres. Finalement, on rejoint une zone de picnic aménagée et, tout à côté, une zone herbeuse où de nombreux promeneurs font souvent une pause pour donner à manger aux canards (3 h 10). On pourra, si on le souhaite, en faire de même.

Ceci fait, on tourne le dos au fleuve et on traverse de nouveau la zone de loisirs en longeant un béal sur la droite. Le balisage jaune réapparait.

A l'extrémité de la zone, on arrive au parking. Prendre la route à droite. Au premier carrefour, on peut prendre à gauche et rentrer directement sur Cazilhac mais je vous suggère de terminer la randonnée par un petit tour de patrimoine cazilhacois. On poursuit donc tout droit direction Ganges.

Vous remarquez sur votre droite de vastes prairies. Il y a encore peu de temps, c'étaient des jardins potagers et tout un système d'irrigation y permettait de nombreuses cultures. Aujourd'hui, il ne reste que trois ou quatre parcelles cultivées. La population de Cazilhac augmente mais le nombre de jardins diminue. Cherchez l'erreur ...

En poursuivant sur la route, on dépasse une première noria (ou meuse) en face du château inhabité de Valmarie. La route fait ensuite un virage à gauche, passe sous une arche, fait un autre virage à droite. Un bout de ligne droite nous permet de longer un des canaux (béal) et de remarquer les écluses de dérivation. On arrive à une autre noria. Observez le mécanisme de ces machines encore en fonctionnement.

Ne pas rester sur le chemin des Meuses mais prendre une rue à gauche. Après quelques dizaines de mètres, au carrefour, aller à gauche dans la rue des Châtaigneraies. Plus loin, prendre à gauche la rue du Peyrou Vieux. Puis prendre à droite la route de l'Escouladou. On rejoint ainsi l'église (3 h 40).

Accès et parking

Se rendre à Ganges. Une fois sur la "rocade" de Ganges, prendre la D4 en direction de Cazilhac et Brissac. Traverser l'Hérault puis prendre à gauche la D4 en direction de Brissac.

Rouler 2 Km jusqu'à un petit rond point presque à la sortie du village et quitter la D4 pour tourner à gauche en suivant la direction L'Eglise.

Au petit rond point qui suit, prendre à droite puis stationner sur le parking de l'église de Cazilhac.

Terrain

Le sentier qui domine les gorges de l'Hérault est assez difficile avec notamment une portion très rocheuse et pas facile à suivre.

Pour le reste, le circuit a été récemment balisé en jaune et il y a plein de beaux panneaux indicateurs, donc difficile de se perdre !

Paysage

Le premier point fort de la rando est le parcours sur le sentier qui domine les Gorges de l'Hérault et il est seulement dommage que les bruits de la route en contre bas se fassent autant entendre.

Le second point fort est le passage dans la zone de loisirs de Laroque, aménagée ces dernières années dans une belle forêt, à proximité de la cascade et le long d'un canal d'irrigation qui sert pour les jardins potagers.

Le passage à la croix de St Micisse depuis laquelle on bénéficie d'une jolie vue, le parcours au milieu des jardins de la plaine de Cazilhac et la visite des norias (ou meuses) sont les autres centres d'intérêt de ce parcours.

Epoque

Le climat avantageux, l'altitude réduite, l'exposition favorable et la présence d'une végétation majoritairement sempervirente classent ce circuit dans les balades à parcourir en hiver.

Fréquentation

Plutôt faible sauf sur la fin lorsqu'on rejoint la zone de loisirs de Laroque puis lorsqu'on parcourt les petites routes de la plaine de Cazilhac.

Eau

Non.

Raccourcis

On peut ne faire que la boucle Nord (durée : 1 h 30) ou la boucle Sud (durée : 2 h 10) en partant alors d'Agonès.

On peut ne pas faire l'aller-retour à la croix de St Micisse (gain de temps : 15 mn).

Avertissement

Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.