Le circuit de St Chely du Tarn : le résumé

explicationsA faire absolumentRandonneur moyen
La note des internautes : Non significatif - Nombre de notes : 2
Secteur géographiqueCausses
Carte IGNTop25 2640OT
explicationsDate de mise à jour29/09/2017
explicationsDurée4 h 45
explicationsDénivelée650 m
explicationsPériode recommandéeoctobre mai

Le circuit de St Chely du Tarn : le topo

Parcours

Ne soyez pas simplement des consommateurs ! Participez à enrichir le site en envoyant vos avis et vos informations par l'intermédiaire de la rubrique commentaires. Merci d'avance !

Du parking, se diriger vers le haut du village par la seule rue. Laisser partir sur la gauche un sentier en direction de Ste Enimie, continuer à monter dans le village en restant sur le goudron. Après les dernières maisons, la rue devient de plus en plus étroite puis se transforme en chemin. Après une épingle à gauche, carrefour. Continuer tout droit, direction sentier de St Chely, Caussignac. On reviendra par le sentier de droite.

On entame une très agréable montée, progressive, sur un sentier large mais un peu caillouteux. Les vues se font de plus en plus belles en direction de la vallée du Tarn et du site de Saint Chely. La végétation peu dense permet presque sans cesse de belles ouvertures.

On atteint le col de Coperlac après 1 heure 15 de montée. Sur la fin, on perd un peu de vue la vallée et on entre progressivement dans l’ambiance du causse Méjean. Au col, on prend la route à droite. Marcher trois minutes sur cette route. Repérer une piste qui part à droite. Une dizaine de mètres après cette piste, s’engager sur un sentier entre les buis sur la droite.

On effectue pendant une dizaine de minutes un agréable parcours horizontal dans cette buissière. Puis on atteint les premières maisons de Caussignac. Deux minutes de goudron et on rejoint la route principale. La traverser et continuer en face. Noter quelques maisons à l’architecture intéressante. Au bout du village, carrefour, on prend à droite direction Le Courby, Anilhac. Deux minutes sur un joli sentier, on arrive à une fourche, prendre la branche de droite. Une minute et on rejoint une grande piste. Aller à droite avec le balisage GRP.

Deux minutes de piste et on coupe la route. Continuer en face sur une piste moins large. Une dizaine de minutes au milieu des vastes étendues du causse et on atteint les premières maisons de Anilhac. Une fois passées celles-ci, on découvre un village à l’architecture caussenarde typique et aux maisons superbement restaurées.

Au centre du village, carrefour, prendre à droite direction circuit de St Chely. On quitte le GRP. Encore une paire de minutes dans ce hameau et ses belles maisons et on poursuit sur une piste au milieu du causse. Un bon quart d’heure et on atteint l’extrémité de cette piste.

Un sentier lui fait suite. Il tourne à droite pour entamer la descente mais auparavant, il faut impérativement s’engager sur le sentier qui continue en face, franchit un rideau de buis et débouche sur une vaste plateforme qui est un promontoire. En deux minutes, se rendre au bout de ce promontoire pour bénéficier de vues exceptionnelles sur la vallée du Tarn (2 h 15).

On retourne à notre sentier et on entame une traversée descendante avec des vues superbes. Puis le sentier entre dans une zone davantage boisée et on ne bénéficie plus tellement des vues. Toutefois, le sentier est très bien tracé dans une superbe forêt et c’est quand même très agréable.

Plus bas, on retrouve des zones dégagées et on arrive en vue des premières maisons de Hauterives. En levant le nez, on ne manquera pas l’impressionnant mur de ce qui devait être un château très haut perché sur un rocher au dessus du hameau.

On arrive ainsi aux premières maisons qu’on traverse en suivant sagement le sentier. La descente se poursuit encore une petite dizaine de minutes et on arrive à un carrefour. Avant de prendre le chemin de St Chely à droite, on va d’abord faire un aller-retour à gauche pour visiter l’improbable hameau de Hauterives.

Il faut trois minutes pour s’y rendre. Hameau isolé, accessible seulement par un sentier (il y a quand même un transbordeur qui permet de traverser le Tarn), avec électricité et téléphone mais sans eau courante (voir les panneaux dans le village). On pourra aller jusqu’au bord du Tarn pour une pause réparatrice (3 heures).

On retourne ensuite au carrefour et on s’engage sur le sentier direction St Chely. Une première partie à découvert offre des vues sur le bas des gorges avec leurs falaises aux formes torturées. Puis on pénètre dans une zone davantage boisée. Le Tarn à gauche, des falaises à droite, une belle forêt mixte et variée, une sente parfaitement tracée, c’est très plaisant.

Plus loin, le sentier arrive presque au bord de l’eau, on remarque le château de La Caze (hôtel 4 étoiles) sur l’autre rive. Puis le sentier reprend de la hauteur. Une zone dégagée permet des vues magnifiques sur une boucle de la rivière.

De nouveau une zone boisée, des falaises, puis on redescend au bord de l’eau pour bénéficier d’une vue sur le site de Pougnadoires sur la rive d’en face. Le cheminement reprend, on remonte encore et on termine par un sentier en balcon avec des vues sur le magnifique site de Saint Chely. La fin est un vrai bonheur.

On rejoint le carrefour vu à l’aller et on redescend au parking (4 h 45).

Accès et parking

A75 sortie 43 Le Massegros. A la sortie de l’autoroute, à gauche D94 Le Massegros. Au carrefour suivant, D995 Le Massegros.

Au Massegros, prendre la D32 direction Chanac. Rouler environ 13 Km puis prendre à droite la D43 direction La Malene.

Descendre la route jusqu’à La Malene. Dans ce village, prendre à gauche la D907B direction Ste Enimie.

Rouler environ 9 Km et, peu après avoir passé deux petits tunnels, prendre en épingle à droite direction Saint Chely du Tarn. Traverser le pont puis stationner sur le parking à gauche.

Terrain

Une montée (presque 500 m de dénivelée), un parcous horizontal, une descente (500m) puis un retour en bord de rivière en montagnes russes. Le profil est assez simple à décrire !

Les sentiers sont plutôt bons, parfois un peu caillouteux dans la montée.

Paysage

Ce circuit fait incontestablement partie du Top 10 des randonnées de la région. Ce secteur des gorges du Tarn un peu éloigné des grands centres urbains (2h depuis Montpellier) est une petite merveille. Parcourir ce coin en voiture (comme le font la plus part des visiteurs) est déja un plaisir, mais y effectuer une rando telle que celle-ci est un bonheur sans pareil.

On bénéficiera de vues diverses et variées sur ces impressionnantes gorges avec leurs falaises aux formes complexes. On découvrira l'étonnant et pittoresque hameau de Hauterives coupé du monde. On appréciera aussi les paysages du causse Méjean et notamment le hameau de Anilhac avec ses superbes maisons.

Le circuit n'est pas trop long, pas trop dur, sans trop de dénivelée et sans difficulté d'orientation.

Tout pour plaire !

Epoque

Mai et octobre. En mai, c'est le printemps, tout est beau mais il y a vraiment beaucoup de monde et on pourra être importuné par les bruits venant de la vallée (autos, motos, canoés).

Octobre, c'est encore mieux, on profitera des magnifiques couleurs (voir le diaporama) mais avec le calme et la sérénité de l'arrière saison.

Fréquentation

Beaucoup de monde en été, un peu de monde au printemps, personne le reste du temps.

Eau

Non.

Raccourcis

Non.

Avertissement

Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.
Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.