Ganges : le résumé

explicationsIntéressantRandonneur moyen
La note des internautes : 14.79 - Nombre de notes : 28
Secteur géographiqueGarrigues
Carte IGNTop25 2741ET
explicationsDate de mise à jour04/02/2012
explicationsDurée4 h 10
explicationsDénivelée440 m
explicationsPériode recommandéejanvier fevrier mars avril

Ganges : le topo

Parcours

Ne soyez pas simplement des consommateurs ! Participez à enrichir le site en envoyant vos avis et vos informations par l'intermédiaire de la rubrique commentaires. Merci d'avance !

Au parking, ignorer sur la gauche le panneau "PR Circuit de l'Oliveraie" et marcher dans la rue Elie Gounelle jusqu'à rejoindre la route de Sumène. Prendre alors en biais à gauche le Chemin de Carrière Courte, balisé en jaune.

Au début, il s'agit d'une petite rue goudronnée, puis elle se transforme en un agréable chemin qui se faufile entre de hauts murs à pierres sèches, délimitant des propriétés. Après une douzaine de minutes, à un carrefour, prendre à gauche en suivant le balisage jaune.

Fini les maisons et les jardins, on est maintenant sur un joli sentier qui sinue dans une fort belle garrigue. Plus loin, on retrouve les maisons et on tombe sur le chemin d'accès à une propriété. On le prend à droite. Une centaine de mètres plus loin, carrefour à panneaux, on prend à gauche en descente (raccourci pour ceux qui n'aiment pas les sentiers pierreux, prendre à droite).

On est maintenant accompagné par un balisage GR. Le chemin est bétonné et en bas de la descente, on longe un superbe mas pour atteindre un carrefour. Ici, laisser le GR partir à gauche et prendre une rue à droite. Passer devant l'entrée du beau mas et prendre tout de suite à droite le Chemin des Cistes.

Après quelques dizaines de mètres, prendre un sentier herbeux entre le mur du beau mas sur la droite et une maison sur la gauche. Notre sentier est peu fréquenté et en assez mauvais état. Après un peu plus de 10 minutes, un sentier balisé jaune arrive de la gauche. Continuer tout droit, également avec le balisage jaune.

Une dizaine de minutes de montée pénible sur un chemin complètement défoncé puis notre sentier s'incurve à droite et devient horizontal. Belles vues sur la droite vers Ganges et la plaine. Ensuite, le sentier entame un agréable parcours de saute murets, passant de traversier en traversier dans une jolie garrigue. Malheureusement, ici aussi, le sentier est très abimé et pénible à marcher, ça gâche un peu.

Finalement, on arrive à un carrefour en T. Prendre à gauche en montée avec le GR 60 (1 heure 15).

La montée est agréable et progressive dans une belle chênaie verte, le sentier est un peu moins mauvais que précédemment et après 25 minutes, on arrive à une ancienne bergerie aujourd'hui ruinée. C'est toutefois un bel endroit pour faire une pause.

Le sentier se poursuit en démarrant juste à droite de la bergerie (panneau) et la montée continue, toujours progressive. Après un quart d'heure, on découvre brusquement un superbe point de vue sur la droite en direction de la vallée du Rieutort 350 mètres plus bas. Un petit promontoire mérite une visite.

Les quelques minutes qui suivent sont particulièrement agréables. Le sentier se faufile entre les blocs rocheux tout en offrant de nouvelles vues vers la vallée et les falaises de la rive opposée. Ensuite, on entame une traversée horizontale puis globalement descendante dans une zone davantage arborée mais offrant quand même régulièrement de beaux points de vue, notamment vers le Nord et les Cévennes.

Un bon quart d'heure après la zone de points de vue, on franchit un petit col. Encore 10 bonnes minutes et on arrive à un carrefour. Prendre en épingle à droite un sentier balisé en jaune (panneau PR22)(2 heures 25).

On entame la descente sur un sentier de nouveau très abimé, pénible à marcher. Le parcours se déroule essentiellement en forêt, avec quelques vues de temps à autre vers la vallée.

Vingt-cinq minutes de descente et le sentier effectue une épingle à gauche. Cinq à sept minutes de plus et on arrive à une fourche (cairn). Le sentier principal continue à descendre à droite et fait 20 mètres plus loin une épingle à droite, tandisqu'un sentier moins bien marqué part à gauche, il mène à une ancienne mine (essentiellement de fer mais aussi de zinc et de plomb).

Après une ou deux minutes, on atteint deux fours encore bien visibles ainsi que ce qui devait être une machine d'extraction pour le transport du minerai (à vérifier, si quelqu'un connaît l'histoire de cette mine, je suis preneur) . Longez les par la droite et un peu plus loin, descendez un escalier. En bas de l'escalier, prenez à droite et rejoignez le sentier principal dans son épingle.

Bien entendu, vous pouvez prendre davantage de temps et explorer les alentours de la mine à votre guise.

Puis la descente reprend et après environ 20 minutes, on rejoint la route Ganges-Sumène. Traverser prudemment la route, repérer un dégagement et à droite de celui-ci, emprunter un sentier en terre qui descend raide dans le lit du Rieutort.

S'engager dans le lit de la rivière vers la droite. Le parcours quoique un peu chaotique dans les galets et les blocs, est pittoresque. Noter en particulier les belles falaises sur la gauche. Puis on atteint le Pont des Chèvres sous lequel on passe. Marcher encore une bonne centaine de mètres et ne pas rater sur la gauche un sentier qui part en épingle (cairns).

De ce fait, on revient en quelque sorte sur nos pas et en une ou deux minutes, on retrouve le Pont des Chèvres, mais en haut cette fois ci. Ne pas s'engager sur le pont à gauche mais continuer sur le sentier à droite (balisage jaune). Celui-ci s'élève progressivement et après une paire de minutes, passe sous le viaduc de l'ancienne voie ferrée.

Ceci fait, marcher encore une trentaine de mètres jusqu'à un poteau indicateur puis quitter le sentier balisé pour un sentier à gauche qui en quelques mètres de descente rejoint l'ancienne voie ferrée qu'on prend alors à gauche (3 heures 25).

On est maintenant sur la nouvelle voie verte Ganges-Sumène, aménagée plutôt luxueusement par le département (du Gard ?). Personnellement, j'aurais préféré qu'elle ne soit pas goudronnée (à l'image de celle entre Colombières sur Orb et St Pons, par exemple) mais on ne m'a pas demandé mon avis.

Deux courts passages de tunnels (dont un est éclairé !) et un bon quart d'heure de marche sur cette voie, on arrive à son extrémité. Elle se poursuit par une petite route. Sur la droite de cette petite route, une barrière en bois. Lorsque celle-ci se termine et est remplacée par un muret, enjamber la barrière en bois et descendre sur la route Ganges-Sumène juste en dessus. Traverser prudemment la route et s'engager en face dans une petite rue panneautée La Baraque.

Cette petite rue passe sous le viaduc de la voie ferrée. Au premier carrefour, prendre à gauche le Chemin des Treilles Basses. Un peu de route goudronnée et celle-ci laisse place à un sentier pendant une cinquantaine de mètres. Puis on retrouve une ruelle goudronnée qu'on suit toujours tout droit.

Lorsqu'on se retrouve avec le terrain de foot à gauche et Citroën à droite, la route tourne brutalement à gauche. Ici, il faut la quitter pour continuer en face sur un chemin qui rapidement vire à droite et se met à longer le Rieutort.

Petit à petit, le chemin devient sentier. On marche entre un mur à droite et le lit de la rivière à gauche, c'est plutôt agréable.

Au moment où le sentier rejoint le bord de la rivière, traverser alors franchement celle-ci pour remonter sur l'autre rive par une sente. Celle-ci se poursuit par un chemin. On rejoint ainsi rapidement la route de Sumène. L'emprunter vers la gauche.

Après environ 300 mètres, quitter la route de Sumène pour la rue Elie Gounelle empruntée le matin et rejoindre le parking (4 h 10).

Accès et parking

Dans Ganges, repérer le Cimetière Protestant qui se trouve à côté du Collège Louise Michel. Devant ce cimetière, parking Elie Gounelle.

Terrain

Circuit assez court mais sentiers extrêmement caillouteux, du coup randonnée plutôt fatigante. Montées et descentes progressives, dénivelée raisonnable. Pas de vraies difficultés d'orientation si on suit bien les indications du topo.

Paysage

La début et la fin permettent de faire connaissance avec les visages méconnus de Ganges : chemins caladés au milieu des traversiers et des jardins, rives du Rieutort.

Le passage au sommet du Mont Mejean est très joli : beaux rochers et superbe point de vue sur toute la vallée du Rieutort ainsi que sur les Cévennes en arrière plan.

Autres centres d'intérêt : le parcours original dans le lit du Rieutort, la courte visite d'une ancienne mine, le chemin sur l'ancienne voie ferrée.

Epoque

Rando idéale en hiver grâce à la végétation sempervirente et surtout au climat plutôt favorable de ce secteur.

Fréquentation

La plus part du parcours est balisé, soit en jaune, soit en GR, mais pour autant la fréquentation est assez réduite.

Eau

Non.

Raccourcis

On peut shunter la première boucle Nord (dommage) ou la seconde boucle Sud (envisageable) : gain de temps 20 mn chacune.

A la fin, depuis le Pont des Chèvres, on peut rentrer directement par le lit du Rieutort puis la route de Sumène. Gain de temps 20 mn.

Avertissement

Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.
Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.