Pic de la Coquillade : le résumé

explicationsIntéressantRandonneur moyen
La note des internautes : 14.2 - Nombre de notes : 5
Secteur géographiqueHt Languedoc
Carte IGNTop25 2543OT
explicationsDate de mise à jour22/03/2017
explicationsDurée4 h 00
explicationsDénivelée640 m
explicationsPériode recommandéefévrier mars

Pic de la Coquillade : le topo

Parcours

Avertissement : Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.
Attention : Du fait du mauvais fonctionnement du serveur de Free, les diaporamas plantent régulièrement, je vous prie de m'en excuser.

Départ.

GPS 508384 4825483 179 m

De l'ancienne aire de stationnement, remonter la rue de la Rullade, pavée puis en escaliers , jusqu'à la rue qui traverse le village. Prendre cette rue à droite, contourner l'église par la droite (rue de l'Horloge), atteindre alors la Place Mourcairol. Tourner à gauche dans la rue des Arbres qui descend en escaliers. On est maintenant accompagné par le balisage jaune qu'on va suivre presque tout le temps.

Sortir du village, traverser un pont sur un mini ruisseau. De l'autre côté, on remonte et on longe une vigne. A son extrémité, tourner à gauche, puis rejoindre un grand chemin. Le prendre à gauche. Il devient vite un beau et large sentier dans les chênes verts puis dans une belle forêt mélangée (chênes caducs, châtaigniers, bruyère arborescente).

On atteint Les Abbes (30 mn). Ne pas pénétrer dans le hameau mais faire épingle gauche. Quelques mètres plus loin, à un carrefour, prendre en face direction St Michel, La Coquillade. Laisser le balisage jaune partir à droite.

GPS 507644 4824904 288 m

On entame une montée assez rude et un peu végétative. En haut, on tombe sur la route d'accès à la chapelle, qu'on prend à gauche. On récupère ici le balisage jaune laissé tout à l'heure.

Remonter cette route qui devient une piste, jusqu'à son extrémité. C'est un parking.

Poursuivre sur le sentier qui fait suite. On passe sous un porche, on progresse une centaine de mètres et, arrivé au pied d'une muraille en ruines, on trouve un carrefour. En prenant à droite, on va effectuer un aller-retour à la chapelle St Michel de Mourcairol. Cependant, si vous êtes allergiques aux escaliers, n'y allez pas.

GPS 508120 4824198 423 m

Pour les autres, il faut suivre les balises en forme de triangle jaune et on atteint ainsi d'abord la chapelle qu'on peut visiter, puis juste au dessus la table d'orientation (1 h 05). Vues remarquables . Ceci fait, on redescend au carrefour.

On reprend maintenant le sentier balisé en jaune. La montée est progressive dans une belle végétation avec de riches sous-bois . Le sentier alterne parties très bien tracées et portions plus difficiles.

Il y a notamment un très sévère raidillon juste après le col del Ramas, ainsi qu'une courte zone rocheuse où il faut s'aider des mains pour progresser.

En haut, on atteint la crête Est-ouest et on prend à gauche vers l'Est. Juste après, un sentier arrive de la droite, balisé en bleu ciel. On effectue ensuite un parcours dans les chênes verts et les buis, avec quelques zones dégagées offrant des vues, notamment vers le Nord. Finalement, on rejoint une piste (2 h 15).

Je vous conseille l'aller-retour au sommet de la Coquillade par la piste à gauche. C'est assez court et les vues sont vraiment très belles . Il faudra évidemment faire abstraction de tout ce qui est installé sur ce sommet, guérites et antennes diverses et variées.

On reprend ensuite la piste en descente jusqu'à atteindre un large col. Laisser une autre piste descendre à gauche, continuer une cinquantaine de mètres et quitter la piste quand elle passe dans le versant Sud pour un sentier à gauche qui part sur la crête. On laisse ici partir les balisages bleu et rouge pour ne conserver que le jaune.

GPS 509422 4822910 651 m

On attaque par un court mais cassant raidillon, puis le sentier ondule sur la crête, offrant pas mal de jolis points de vue, avant d'entamer la descente. Celle-ci est de difficulté variable selon la pente et l'état de ravinement du sentier. Le balisage jaune est très bien fait et il faut bien le surveiller.

A la fin de la descente, le sentier devient plus large , d'abord horizontal puis en légère montée et traverse une superbe forêt mélangée. On trouve ici des chênes verts, des chênes caducs, des châtaigniers, quelques pins, du buis, de la bruyère arborescente et quelques zones plus fraîches avec du lierre en couvre sol et en couvre arbres.

Après cela, le sentier s'élargit encore et on passe successivement plusieurs carrefours où il faut bien suivre l'excellent balisage jaune. Finalement, on se retrouve alors sur un tracé plus étroit , qui se met à descendre d'abord par paliers puis plus franchement.

Ici aussi, l'état du sentier alterne entre très bon et très raviné, avec cependant une majorité de très bon.

En bas de cette longue descente, on tombe sur une piste (3 h 25). La prendre à gauche, marcher quelques minutes et dans un virage à droite, ne pas rater sur la gauche le départ d'un sentier qui plonge dans la pente.

GPS 509589 4824818 388 m

La descente est fort agréable, quoique assez raide, dans une forêt à nouveau très variée . Dans le bas, il y a plein de carrefours et il faut bien suivre le balisage jaune, toujours irréprochable. Finalement, on débouche dans un champ de cerisiers et on récupère une piste qui traverse un petit ruisseau puis longe une vigne.

Au bout de cette vigne , on débouche sur une route qu'on prend à droite. On descend jusqu'aux maisons des Aires. On prend deux fois à gauche pour se retrouver dans le coeur du village et lorsqu'on aperçoit l'église, on n'oublie pas de tourner à gauche dans la rue de la Rullade afin de redescendre au parking.

Accès et parking

De Bédarieux, rejoindre Lamalou par la D908. Au feu, tourner à gauche sur la D160 direction Les Aires. Traverser le pont et au carrefour suivant, prendre à nouveau à gauche, toujours la D160 direction Les Aires.

Faire 1,7 Km. Alors qu'on se trouve en contrebas du village des Aires, repérer une haie de troènes sur la droite et stationner à ce niveau. Derrière la haie, il y a une ancienne aire de stationnement maintenant fermée aux véhicules. On peut néanmoins toujours parquer quelques voitures le long de la route.

Si vous êtes vraiment nombreux, montez dans le village, il y a un parking, mais il est souvent fort rempli ...

Terrain

Sur ce parcours, les sentiers sont vraiment très bien tracés et parfaitement balisés. Il est vraiment impossible de se perdre ou même de se tromper.

Les sentiers sont souvent en très bon état avec cependant quelques passages difficiles, notamment un très sévère raidillon vers la fin de la montée.

Paysage

Il s'agit d'un parcours particulièrement arboré. La forêt est essentiellement faite de chênes verts, avec des zones où les chênes caducs et les châtaigniers se mélangent. La qualité des sentiers et l'homogénéité de la végétation confèrent à ce circuit une atmosphère bien particulière.

L'abondance de la végétation nuit forcément un peu aux points de vue, qui sont finalement assez peu nombreux sur un tel parcours de crêtes.

Sur ce circuit, il faut voir également la chapelle St Michel de Mourcairol, remarquablement située.

Epoque

Ce parcours est agréable toute l'année, sauf en plein été.

Cependant, je le recommande plutôt pour l'hiver et en particulier pour la fin d'hiver, en février et mars. En effet, en décembre ou janvier, quand le soleil est bas, vous ne le verrez pas beaucoup dans ces versants Nord.

Par ailleurs, le printemps est vraiment sympathique avec la garrigue en fleurs et l'automne est pas mal non plus car il y a un certain nombre de zones de feuillus au milieu de la végétation majoritairement sempervirente.

Fréquentation

Assez faible malgré le balisage.

Eau

Non.

Raccourcis

Ne pas faire l'aller-retour à la chapelle (gain de temps : 15 mn).

Ne pas faire l'aller-retour au sommet (gain de temps : 10 mn).

Avertissement

Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.