Col de l'Asclier : le résumé

explicationsMérite un effortRandonneur moyen
La note des internautes : 16.71 - Nombre de notes : 31
Secteur géographiqueCévennes
Carte IGNTop25 2741 ET
explicationsDate de mise à jour26/05/2019
explicationsDurée3 h 35
explicationsDénivelée600 m
explicationsPériode recommandéemai septembre octobre novembre

Col de l'Asclier : le topo

Parcours

Ne soyez pas simplement des consommateurs ! Participez à enrichir le site en envoyant vos avis et vos informations par l'intermédiaire de la rubrique commentaires. Merci d'avance !

Sortir du parking par le haut afin de rejoindre la route qui passe au dessus. La prendre à droite. On trouve un balisage jaune. Suivre la route jusqu'au Mas de Corbière en coupant au passage une épingle (bien suivre les balisages GR et jaune). Terminus de la route, parking (20 mn).

Pénétrer dans le hameau par une ruelle cimentée qui devient ensuite un sentier en suivant toujours le balisage jaune. Ambiance cévenole méridionale. Granit, tuiles rondes, traversiers, cultures, vergers. Et c'est vivant.

Après avoir franchi un portillon en sortie de hameau, on entame la montée vers le col de l'Asclier au milieu des chênes blancs et des châtaigniers . La forêt clairsemée laisse apparaître le paysage qui s'élargit au fil de la montée.

Trois bons quarts d'heure de montée depuis le village et on atteint la route. Noter qu'en faisant quelques mètres vers la droite, on trouve une source (panneau) avec une table de picnic depuis laquelle on bénéficie d'une superbe vue.

Pour continuer le parcours, on prend la route à gauche sur 200 mètres, on longe une vilaine bâtisse et au moment où la route tourne à droite afin de passer sous le pont moutonnier du Col de l'Asclier (unique en Cévennes et parait-il en Europe), on la quitte pour prendre en face le sentier balisé et panneauté (direction Les Plantiers Bonperrier Pont moutonnier)(1 heure 15).

S'engager sur un sentier ascendant en visant la statue du berger qui veille sur les Cévennes. On effectue alors pendant une dizaine de minutes une traversée ascendante dans le flanc sud, balisée jaune et GR. Finalement, on rejoint la crête mais pas vraiment de vue sur l'autre versant du fait de la présence d'un bosquet de mélèzes.

On est maintenant sur une large draille herbeuse mais on n'y reste qu'une ou deux minutes, le temps de repérer à gauche le départ d'un sentier avec un panneau indiquant la direction des Quatre Jasses.

Cette trace non balisée part horizontalement dans le versant Sud, au début dans une zone dégagée puis dans une chênaie clairsemée.

A partir de là, le sentier est vraiment très beau . Il s'élève doucement dans les chênes blancs et les châtaigniers dispersés, traversant quelques zones rocheuses, et contourne ainsi le Serre de Borgne avec toujours de belles vues en contrebas sur Valnière et en arrière-plan sur le Liron.

On atteint ensuite un col et on passe versant Ouest. Ici, ne pas manquer le départ d'une sente sur la droite, marquée par un cairn. Cette sente devient rapidement mieux marquée et va nous mener en un peu plus de cinq minutes au sommet du Serre de Borgne (1066 m). Vue sensationnelle à 360 degrés. On redescend ensuite au col en profitant depuis le sentier de vues plongeantes magnifiques.

Grande impression d'espace. Harmonie de formes et de couleurs avec les pentes régulières du Serre de Borgne et du Lacam couvertes d'herbe, de bruyère et de fougères. Sérénité. Un de mes coins favoris dans le secteur.

On commence alors la descente, toute en douceur. Bon sentier tracé dans l'herbe et la bruyère. Après un quart d'heure de descente, le sentier se perd un peu au niveau d'un replat mais on repère aisément un autre sentier très large sur la droite et on le rejoint au mieux, de préférence aux alentours d'une petite ruine.

On prend alors le large sentier à gauche et on retrouve le balisage jaune. Toujours facile, le sentier continue à descendre jusqu'à un col où une piste arrive de la droite. Aller à gauche, vers le Sud.

Traverser le col herbeux où trône une bienvenue table de picnic. On est aux Quatre Jasses (2 h 25), cela mérite un moment de repos. Reprendre la descente. Le parcours devient progressivement de plus en plus arboré . Dix minutes et on laisse à droite le chemin qui descend au Monna (panneaux, suivre la direction de Puech Sigal, ND de la Rouvière, balisage jaune).

Encore un quart d'heure et, en bas de la descente, on atteint un champ de cerisiers. Prendre la piste à gauche.

Traverser les vergers jusqu'à Puech Sigal (2 h 55) qu'on atteint au niveau d'un carrefour avec une croix et un banc. Noter un robinet d'eau potable en contrebas à droite. Ne pas prendre la route qui part à droite mais continuer tout droit direction Valnière à travers les maisons superbement restaurées et magnifiquement fleuries, tout au moins en saison.

On traverse ainsi fort agréablement le village en suivant les balisages jaune et GR. En sortie de village, après avoir dépassé la maison appelée Le Préau (gite de France), quitter le chemin carrossable pour un sentier en biais à gauche, peu visible mais bien balisé.

Peu après, on se retrouve sur un sentier longeant un mur à pierre sèche sur la gauche et on prend à nouveau la direction de Valnière. Balisage jaune.

Le parcours est horizontal à tendance descendante, il faut bien suivre le balisage car il y a des fausses pistes, le sentier est agréable à marcher, souvent constitué d'arène granitique.

Après une petite vingtaine de minutes, on entame la descente finale et un peu plus bas l'état du sentier se dégrade sérieusement. Une zone a d'ailleurs été cimentée et on trouve quelques marches d'escalier. Heureusement, cela ne dure qu'une dizaine de minutes et après quelques virages dans les cailloux, on finit par rejoindre une maison. On est à Lautal.

On se retrouve sur le chemin d'accès à la maison. Dans le premier virage à droite, quitter le chemin pour un sentier peu visible mais bien balisé et panneauté Valnière, qui descend à gauche.

Trois ou quatre minutes de descente sur ce chemin creux puis en virages et on atteint une route. La prendre à droite. Il est possible et plus court de prendre à gauche (chemin public sur le cadastre) mais les habitants de Randavel ne souhaitent pas qu'on passe devant chez eux, alors respectez le balisage et prenez à droite.

Une courte descente et on retombe sur la route par laquelle on est arrivé en voiture. On la prend à gauche et on retrouve le parking (3 h 35).

Accès et parking

Valnière. A l'entrée du hameau (panneau), suivre la direction Parking. Banc, table, robinet d'eau.

Terrain

Voici une rando courte et facile dans le secteur Cévennes, c'est plutôt rare.

Les sentiers sont bons, sauf un tronçon tout à fait à la fin, les montées et descentes sont progressives, il n'y a pas de problèmes d'orientation à condition d'être attentif au texte du topo !

Paysage

Tracé fort agréable dont le point fort est le contournement et l'ascension du Serre de Borgne. Depuis ces sentiers en balcon et depuis le sommet, on bénéficiera constamment de jolies vues.

Sur les autres portions du parcours, on appréciera les villages typiques des Cévennes méridionales avec leurs maisons en granit, leurs tuiles rondes et les traversiers cultivés qui les entourent.

Une excursion dans les Cévennes riantes et chaleureuses.

Epoque

Le mois de septembre pour la bruyère et les fougères, les mois d'octobre et novembre pour les couleurs d'automne, sont les plus adaptés à ce circuit.

Le printemps, à partir de fin avril, est également agréable. L'hiver est aussi une bonne époque car ce circuit est bien ensoleillé et le climat dans le coin est plutôt favorable.

Dans tous les cas, choisir une journée claire avec bonne visibilité afin de profiter des vues lointaines

Fréquentation

Secteur relativement fréquenté.

Eau

Source au col de l'Asclier (1 h 10) puis robinet à Puech Sigal (2 h 55).

Raccourcis

Non.

Avertissement

Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.
Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.