Le Pic d'Anjeau : le résumé

explicationsMérite un effortRandonneur montagnard
La note des internautes : 16.96 - Nombre de notes : 24
Secteur géographiqueGarrigues
Carte IGNTop25 2642 ET
explicationsDate de mise à jour02/07/2016
explicationsDurée4 h 00
explicationsDénivelée550 m
explicationsPériode recommandéeavril mai juin septembre

Le Pic d'Anjeau : le topo

Parcours

Avertissement : Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.
Attention : Du fait du mauvais fonctionnement du serveur de Free, les diaporamas plantent régulièrement, je vous prie de m'en excuser.

Marcher une vingtaine de mètres sur la route puis s'engager sur la piste à droite, panneaux indiquant les directions (entre autres) de St Laurent Le Minier, Grotte d'Anjeau, Rochers de la Tude. Après six minutes, carrefour avec d'autres panneaux. On ignor

On marche encore pendant une vingtaine de minutes sur cette piste en ignorant les pistes ou sentes qui partent sur la droite.

Finalement, on arrive à l'extrémité de la piste au niveau d'un immense col (La Baraquette)(30 mn). A droite, démarre un chemin panneauté Rocher de la Tude, on ne le prendra que plus tard. Pour le moment, on se rend à l'extrémité Est du col où trônent des

On ne prend pas le sentier de droite sans indication ni celui du milieu direction Roc Castel (c'est par là qu'on reviendra) mais on prend le sentier de gauche direction St Laurent Le Minier, Grotte d'Anjeau, Pied d'Anjeau.

Il s'agit d'un très joli sentier dans une magnifique forêt composée majoritairement de pins mais aux sous bois très riches et offrant régulièrement de belles vues plongeantes vers le Nord. La trace est globalement descendante. Elle est aussi assez étroite

Une demi-heure de marche et on amorce une petite remontée suivie de quelques marches rocheuses pour atteindre un col (1 heure). Sur la gauche, il y a un très beau promontoire rocheux offrant de jolies vues . Si on continue tout droit sur le sentier, on fa

En vous aidant des points rouges, des cairns et en devinant les passages les plus utilisés, vous grimpez dans le versant Nord du Pic d'Anjeau, raide et rocheux. La sente est parfois broussailleuse et fort arborée, j'ai dégagé quelques passages mais vous p

En haut, on arrive au sommet du Pic d'Anjeau (1 h 30). Les vues vers le Nord (Aigoual, Cévennes, Mont Lozère) ou vers le Sud (enfilade des Gorges de la Vis, Larzac, Séranne) sont magnifiques.

On attaque la crête. Tout au long de ce parcours, il vous faudra suivre le balisage point rouge et rester sur le sentier le plus fréquenté, qu'on repère à son rocher patiné. Le parcours est complexe, ça monte, ça descend, ça passe en versant Nord, en vers

Notez cependant qu'il y a deux pas de désescalade (donc, en descente) assez délicats. Le premier est le plus impressionnant. Le second est moins vertical mais plus glissant (rocher usé). Encore une fois, ce parcours est réservé aux randonneurs montagnards

Après un peu moins de trois quarts d'heure, on arrive au Roc Castel, indiqué par un panneau. Ici, on retrouve le balisage jaune, ce qui signifie qu'on a quitté le monde montagnard. Un peu plus de cinq minutes sur un bon sentier et on rejoint le grand col

Le traverser jusqu'au panneau Rocher de la Tude et s'engager sur le sentier indiqué, laisser à gauche un abri et sa table de picnic (derrière) puis pénétrer dans la forêt. Le sentier se met à monter par paliers, parfois fortement et parfois aussi dans des

Dans le courant de cette montée, on n'oubliera pas de se retourner pour profiter de belles vues vers le Nord et vers l'ensemble de la crête qu'on vient de parcourir . Une petite demi-heure et on atteint le sommet des Rochers de la Tude. C'est le dernier

Ensuite, on quitte la crête pour un plateau boisé et le chemin devient beaucoup plus facile. La forêt est vraiment très belle, toujours une pinède aux sous bois d'herbe et de buis, et le sentier est très bien tracé . Attention cependant à ne pas rater un

On effectue ensuite une courte montée en longeant de beaux rochers puis on arrive à une autre bifurcation où on prend à droite toujours avec le balisage jaune et on commence à descendre.

Trois minutes et on atteint un panneau. En suivant la direction Montdardier, on va encore à droite (3 heures 05).

On est maintenant sur la partie la plus facile du parcours et c'est bien de finir ainsi après tous ces efforts ! Le sentier, très bien tracé , descend progressivement dans une superbe forêt, pinède aux sous bois de buis avec quelques érables, sapins ou cè

On fait une épingle à gauche puis on tombe sur une piste. La prendre à gauche sur 50 mètres pour retrouver le sentier à droite. Puis on fait une épingle à droite et plus bas on tombe sur un large chemin qu'on prend à gauche en suivant le balisage jaune. O

On continue en face (balisage jaune). Un bout de descente et on rejoint la piste du départ au niveau des panneaux indicateurs. On tourne alors à gauche et on retourne au parking (4 heures).

Accès et parking

Se rendre au Vigan. Quitter la rocade du Vigan pour la RD48S direction Avèze, Lodève.

Rouler sur cette route jusque Montdardier. A l'entrée du village, ne pas manquer à gauche la D 113 en direction de St Laurent Le Minier. On ne voit pas le panneau qui nous tourne le dos !

Rouler 400 mètres et stationner sur un grand parking à gauche (parking du Parc Aventure).

Terrain

Grande hétérogénéité de type de terrain :

Le départ se déroule sur piste. Puis on emprunte un sentier étroit et parfois glissant mais pas vraiment difficile. On effectue ensuite la montée au sommet par un tracé très sportif, où il faut souvent mettre les mains La descente est encore d'un calibre

Quoi qu'il en soit, il s'agit d'un parcours qui n'est pas destiné à Monsieur Toulemonde. Les aspects physique et technique le réservent au randonneur montagnard.

Paysage

Le parcours est d'une grande homogénéité en terme d'intérêt et d'agrément. Presque toutes les portions du circuit sont agréables.

On baignera cependant dans deux types d'ambiance très différents.

La majorité du parcours se déroule dans la magnifique pinède qui couvre le versant Nord du Pic d'Anjeau et des Rochers de la Tude, sur des sentiers très bien tracés quoique parfois rocheux ou glissants.

Le reste du circuit fait la part belle aux vues lointaines et aux rochers spectaculaires sur toute la crête du Pic d'Anjeau et au début de celle des Rochers de la Tude.

Epoque

Je ne vous conseille pas d'effectuer cette randonnée lors des courtes journées d'automne ou d'hiver car la grande majorité du parcours s'effectue dans des versants Nord très raides et qui ne voient jamais le soleil.

Ces portions de parcours sont en revanche agréablement fraîches en été mais à cette époque c'est le trajet sur les crêtes qui devient trop chaud.

Par conséquent, je vous recommande le printemps (c'est bon à partir d'avril) ou le mois de septembre.

Fréquentation

Ce circuit commence à être connu (balisage jaune), sauf que la version normale fait le tour du Pic d'Anjeau et ne passe pas au sommet. Donc, vous pourrez rencontrer du monde sur tout le parcours sauf sur la crête du Pic d'Anjeau.

A noter que certains montent en voiture par la piste au col de la Baraquette, ce qui n'est pas très gentil pour les randonneurs.

Eau

Non.

Raccourcis

Faire le tour du Pic d'Anjeau au lieu de passer par le sommet.

Ne faire que la boucle des Rochers de la Tude.

Avertissement

Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.