Navacelles, Vissec et la Foux : le résumé

explicationsA faire absolumentRandonneur confirmé
La note des internautes : 17.19 - Nombre de notes : 57
Secteur géographiqueGarrigues
Carte IGNTOP25 2642 ET
explicationsDate de mise à jour15/04/2018
explicationsDurée5 h 00
explicationsDénivelée510 m
explicationsPériode recommandéemai juin septembre octobre novembre

Navacelles, Vissec et la Foux : le topo

Parcours

Avertissement : Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.

Aller au bout du parking et en profiter pour jeter un oeil sur la cascade (promontoire sur la gauche). Prendre à gauche en suivant le panneau PR Circuit de Navacelles. Longer ensuite la Vis avec celle-ci à main droite. Marcher ainsi une centaine de mètres puis traverser le très joli petit pont de pierre en ayant préalablement ignoré deux itinéraires balisés qui partent sur la gauche. Sur l'autre rive, prendre à droite, faire quelques dizaines de mètres puis prendre en épingle à gauche en suivant les balisages GR et PR.

Le sentier s'élève en lacets. Dans la troisième épingle, quitter le sentier principal pour un sentier à gauche balisé PR et panneauté Moulin de La Foux, Pentes de Navacelles. On effectue une superbe traversée en balcon au dessus de la Vis. Après une vingtaine de minutes, le sentier fait un grand virage à droite pour changer de versant (zone de cairns). Vingt mètres avant ce virage, prendre en épingle à droite un sentier non balisé.

Ce sentier peu utilisé et pas toujours facile à suivre s'élève en suivant logiquement une épaule orientée NW/SE. Une bonne dizaine de minutes de montée et, à l'issue d'un court raidillon, on débouche sur la route (45 mn).

La traverser puis prendre un sentier à gauche panneauté Bois de Calo Rouge, Les Chênes, balisage jaune.

Ce sentier s'élève progressivement en traversée ascendante, offrant de belles vues sur la gauche. Puis il pénètre en forêt et devient alors tout à fait remarquable. Très bien tracé, il se faufile dans une cédraie, offre ensuite des vues plongeantes exceptionnelles, puis quitte la partie boisée pour permettre des vues vraiment splendides sur l'enfilade des gorges et finit par une traversée de pinède pour atteindre finalement le causse et rejoindre la route (1 h 30).

Traverser la route et continuer en biais à gauche sur une lare piste récente. On est alors dans un paysage typiquement caussenard, herbe sèche, cailloux et buis, avec quand même quelques bosquets de chênes caducs.

Après une montée, on longe un bois de chênes et à l'amorce de la descente, la piste devient goudronnée. On la quitte alors pour une piste qui part à angle droit sur la gauche. Quatre minutes de descente et au carrefour on prend la piste de gauche. Une douzaine de minutes de marche au cours desquelles on franchit un portillon, et en haut d'une petite montée on remarque sur la droite un immense cairn de 2 mètres de haut.

Ici, quitter la piste pour se diriger hors sentier vers la gauche en longeant à main gauche un petit muret à pierres sèches. Marcher 50 mètres jusqu'à rejoindre le bord de la falaise, vue magnifique à cet endroit. On tourne alors la tête à gauche et on repère le départ d'un sentier qui descend. Ce sentier en rejoint un autre 20 mètres plus loin et on le prend à droite.

On entame alors une descente, d'abord au milieu des falaises (très joli), puis en traversée dans la pente avec de belles vues sur les gorges puis sur le village de Vissec.

Au début, le chemin est plutôt en bon état puis il se dégrade et finit par une partie franchement raide et caillouteuse. En bas, on rejoint une petite route goudronnée à hauteur d'une maison.

Prendre la petite route en descente, traverser la route départementale et poursuivre en face direction Aire d'accueil. On arrive à une zone herbeuse plantée de tables de picnic. Un endroit idéal pour le repas du midi (2 h 30). Présence d'un robinet d'eau potable.

La pause terminée, tourner le dos à l'aire d'accueil et au village de Vissec et se diriger vers un hameau perché sur un promontoire sur l'autre rive de la Vis. Au niveau d'un petit panneau La Baute, traverser la rivière presque toujours à sec (d'où le nom du village ….). Sur l'autre rive, on poursuit sur un sentier bien marqué qui rejoint les maisons repérées auparavant.

Aux maisons, aller à droite puis tout de suite à gauche pour emprunter une routelette goudronnée en descente. On retrouve le lit de la Vis et on traverse une seconde fois. On poursuit alors sur une piste en rive gauche. Cinq minutes de marche et on remarque qu'à cet endroit, la piste longe la rivière et en est séparée par un merlon. A peu près à hauteur d'une zone herbeuse sur la gauche, on remarque un cairn et un passage dans le merlon, ainsi qu'un gros cairn sur l'autre rive.

Ici, il faut traverser pour la troisième (et dernière) fois le lit de la rivière. Au niveau du gros cairn de la rive droite, on trouve le départ d'un sentier bien marqué.

Une fois sur ce sentier, pas de problème, la trace est imperdable. On longe de plus ou moins loin le rebord des falaises creusées par la Vis. Après un quart d'heure, on arrive à une fourche marquée d'un cairn, où on prend la branche de droite. Attention, pas évident.

Ceci nous amène en quelques mètres de montée au sentier principal (sentier botanique) au niveau d'un panneau explicatif concernant le buis.

Prendre le large sentier à gauche et se laisser conduire sans aucune difficulté le long de la Vis en profitant de quelques belles vues plongeantes sur le lit asséché de la rivière au fond de ses gorges.

Le calme est ensuite remplacé par un très impressionnant bruit d'eau : on approche de la résurgence de la Vis. De fait, on arrive à un carrefour où on va prendre à gauche (direction Moulin de La Foux) afin d'aller jeter un coup d'œil au site exceptionnel de la Foux de la Vis.

Une courte descente nous amène aux moulins de la Foux (3 h 30)(panneaux explicatifs très intéressants) puis à un pont depuis lequel on admire la plus ou moins importante quantité d'eau débitée à cet endroit . A certaines époques du printemps et surtout de l'automne, c'est vraiment phénoménal.

On remonte ensuite au carrefour où on prend cette fois à gauche, en suivant un balisage jaune et GRP (jaune et rouge), direction Cirque de Navacelles. On longe à nouveau la Vis, mais cette fois avec de l'eau dans son lit, et on est accompagné par une belle végétation mixte, à la fois méditerranéenne et de bord de rivière . Un parcours vraiment très agréable au cours duquel on frôle l'eau à plusieurs reprises.

Le sentier est généralement très bon avec cependant quelques courts passages rocheux et une montée très raide, d'ailleurs équipée d'une main courante (utile les jours de grande humidité).

Puis on franchit une zone avec des escaliers aménagés. On passe ensuite au pied d'une falaise puis le sentier s'élargit nettement et en quelques minutes on rejoint la route au niveau d'un carrefour (4 h 30).

Ceux qui sont fatigués peuvent ici prendre la route direction Navacelles, puis descendre la rue du village et rentrer directement au parking. Pour les autres, prendre la route en épingle à gauche en descente avec les balisages GRP et PR. A peine cinq minutes de descente et juste avant de franchir le pont sur la Vis, prendre à droite un chemin en suivant toujours les balises jaune et GRP.

Suivre ce sentier plutôt sympathique, qui longe lui aussi la rivière, jusqu'à Navacelles. Finalement, on retrouve le joli pont puis le parking (5 heures).

Accès et parking

Se rendre à St Maurice de Navacelles. A la sortie du village, prendre à gauche la D130 en direction du cirque.

La route se poursuit sur le causse puis descend dans les gorges. En bas de la descente, à un carrefour, prendre à droite en direction de Navacelles par D130. Aller jusqu'au bout de cette petite route et stationner au parking.

Terrain

Sentiers plutôt bons, dénivelée raisonnable, c'est une rando pas trop difficile. Attention, le retour peut paraitre tranquille le long de la Vis mais plusieurs courtes montées, parfois raides, et quelques passages rocheux rendent cette deuxième partie de parcours plus fatigante qu'on pourrait s'y attendre.

Trois petites difficultés d'orientation sur ce circuit, ce qui justifie son classement en catégorie Randonneur Confirmé.

Paysage

Le haut lieu de ce secteur est évidemment le cirque de Navacelles. Une route y passe et tout le monde a déjà effectué en voiture la traversée du Causse de Blandas au Causse du Larzac ou inversement.

Pour ce qui est des randonnées pédestres, le grand classique est la descente des gorges depuis St Maurice jusqu'à Navacelles. Une autre classique est le parcours Navacelles-La Foux de la Vis avec retour par le même chemin ou par la route. Ces parcours sont disponibles un peu partout et font partie des incontournables de la région.

C'est pourquoi je me suis efforcé de vous concocter un parcours original et qui vous permet de visiter les principaux centres d'intérêt du secteur.

Ainsi, vous pourrez voir Navacelles et sa cascade, avoir des vues en enfilade sur les gorges, dominer Vissec , longer la partie des gorges de la Vis où celle-ci ne coule généralement pas, admirer sa résurgence aux moulins de la Foux et pour finir longer le bord de l'eau jusqu'à retourner à Navacelles. Un parcours très varié où vous ne vous ennuierez pas.

Epoque

Evitez l'hiver austère et l'été trop chaud du fait des nombreuses portions à découvert et exposées au Sud.

Le printemps commence fin avril, donc mai et juin sont biens. Egalement septembre, octobre et surtout novembre avec les couleurs d'automne des chênes caducs. Certaines années, c'est même très bien jusqu'en décembre.

Fréquentation

Le parcours entre la résurgence et Navacelles est très utilisé, y compris par les promeneurs. Les autres sentiers sont un peu moins connus mais le secteur est réputé donc globalement fréquenté.

Eau

Vissec (2 h 30).

Raccourcis

On peut s'abstenir de l'aller-retour à la résurgence de la Vis (10 minutes). A la fin, on peut rentrer directement par la route plutôt que par le bord de rivière (gain de temps 15 minutes).

Avertissement

Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.