Saut de Vezoles : le résumé

explicationsA faire absolumentRandonneur confirmé
La note des internautes : 17.18 - Nombre de notes : 28
Secteur géographiqueHt Languedoc
Carte IGNTop25 2444 ET et 2443ET
explicationsDate de mise à jour05/10/2008
explicationsDurée6 h 15
explicationsDénivelée700 m
explicationsPériode recommandéemai juin octobre

Saut de Vezoles : le topo

Parcours

Avertissement : Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.
Attention : Du fait du mauvais fonctionnement du serveur de Free, les diaporamas plantent régulièrement, je vous prie de m'en excuser.

Départ.

GPS 483791 4820436 464 m

Continuer sur la route jusqu'à Falgouze où le goudron s'arrête. On progresse dans les châtaigniers avec quelques champs de cerisiers à notre gauche, on passe un ruisseau au fond d'un petit vallon puis on pénètre dans la châtaigneraie. Après quelques minutes, en s'élevant, les chênes se mêlent aux châtaigniers. Puis on atteint une fourche où on prend la branche de droite qui monte.

GPS 483473 4819880 500 m

Il s'agit d'une ancienne piste devenue chemin et qui s'élève en larges virages. En haut, on atteint le Col des Sept Frères. Une piste part à droite, on l'ignore. On fait 50 mètres en descente et on tombe sur un grand carrefour où on prend la piste à droite.

GPS 482804 4819414 664 m

Cette piste continue à monter. Les chênes deviennent dominants, puis les premiers hêtres apparaissent. Quelques trouées permettent des vues sur la gauche vers la Montagne Noire mais globalement, cette partie du parcours est un peu fastidieuse. Finalement, on débouche sur une piste plus importante qu'on prend en épingle à gauche (1 h 10).

GPS 482310 4820046 806 m

On progresse un moment sur cette piste. Elle franchit un ravin en passant sous une ligne électrique, et trois minutes après, à une fourche, on prend un chemin à droite.

GPS481668 4820149 844 m

On monte une minute puis on ignore un mauvais tracé à droite. On monte encore une paire de minutes et on prend un autre tracé également à droite pour une montée soutenue.

GPS 481610 4820148 883 m

Après une zone de sapins, la montée se fait moins raide et on rejoint le plateau en même temps que la piste principale, au niveau du Col des Boeufs.

GPS 481443 4820599 959 m

Prendre à droite cette piste en balcon dans le versant sud, dans une très jolie forêt mixte, avec de belles vues vers la vallée du Jaur et, au loin, les Pyrénées. On passe la Fontaine des Cabanes (une paire de tables de picnic en pierre, pas beaucoup d'eau). Un peu plus loin, une piste vient de la gauche et juste après, on emprunte un sentier balisé GR et PR qui part à droite.

La trace se faufile dans la bruyère et les blocs de granit, traverse ensuite des hêtres rabougris et atteint le belvédère du Saut de Vezoles (2h15). Magnifique point de vue.

Après une pause, on continue le sentier balisé dans les fougères et les genêts. On atteint rapidement une fourche où on prend la branche de droite récemment créée de toutes pièces et balisée jaune et GR. Ce nouveau tracé apporte réellement un plus car il s'élève en virages dans la bruyère et au bord du plateau, offrant des vues splendides sur la vallée et les gorges du Bureau.

En haut de la montée, on tombe sur un carrefour en T où on va à droite. On rejoint ici l'ancien parcours. On effectue alors une descente puis une remontée et en haut, on tourne à angle droit à droite. Cinquante mètres plus loin, à un carrefour, on quitte le GR et le PR qui tournent à droite et on tourne à gauche en descente en direction du lac de Vezoles.

Quelques minutes plus tard, on coupe la route. Encore quelques minutes et on atteint le bord du lac où on prend à gauche le chemin qui en fait le tour.

Sur cette rive droite du lac, on va se régaler par la diversité des paysages rencontrés. Tout en gardant l'eau à proximité et tout en évoluant sur un sentier très bien tracé, on traverse des zones de genets, des zones de bruyère, des zones herbeuses, des pinèdes, des hêtraies, des passages tracés entre les saules et les conifères, des passages de zones humides aménagés avec des caillebotis en bois, etc. On a le choix entre piqueniquer sur l'herbe au bord de l'eau ou à l'ombre des hêtres sur des tables. Arrivé à l'extrémité du lac (3 h 30), on rejoint une piste qu'on prend à droite.

On traverse la rivière qui alimente le lac (le Bureau), on marche quelques minutes sur la piste, on longe des bâtiments sur la droite (Campblanc) et à l'extrémité de ceux-ci, juste avant un parking, on tourne à droite pour emprunter un sentier balisé en jaune. A noter ici un point d'eau marqué comme non potable.

On est maintenant sur une allée bordée de hêtres et qui longe une grande prairie. A son extrémité, on rejoint une piste qu'on prend à droite.

A peine cinq minutes sur cette piste et on la quitte, toujours en suivant le balisage jaune, pour un chemin herbeux à droite fermé par une barrière.

On entame maintenant une portion presqu'aussi jolie que celle utilisée sur la rive droite. On longe l'eau en alternant zones arborées et zones herbeuses. Cela dure une bonne vingtaine de minutes puis on rejoint à nouveau la piste qu'on prend à droite.

On va maintenant suivre la piste jusqu'au barrage. C'est assez moyen. Au premier carrefour, on prend à droite puis on descend et on arrive en vue du barrage qu'on traverse.

Au jour de la rédaction de ce topo, le barrage est en travaux et il est impossible de le traverser. Une déviation est en place comprenant une descente par un large chemin puis un sentier jusqu'à traverser la rivière, et une remontée super pentue et ravinée (main courante en place) dans les hêtres. Compter une dizaine de minutes de rab.

De l'autre cote du barrage, on emprunte une petite route cimentée qui remonte et atteint un carrefour avec plein de panneaux (4 h 25). A droite continue la route. En biais à droite il y a le GR et le PR. On prend en biais à gauche le GR.

Au jour de la rédaction de ce topo, le sentier des gardes qui descend dans les gorges, est interdit pour cause de lâché d'eau de la part d'EDF, et ce jusqu'au 31 octobre.

On entame donc le fameux sentier des gardes. Au départ, on avance vers le Sud puis on se dirige ensuite un peu vers la droite et on commence à descendre doucement. Puis ça s'accélère. La descente, majoritairement en escaliers, est très raide et plonge littéralement dans la pente. Malgré la présence des hêtres, c'est impressionnant. Il faut ainsi une bonne vingtaine de minutes pour rejoindre le bas des cascades dans un site fabuleux. Le cadre est exceptionnel : parois granitiques, cascades, forêt de hêtres et de chênes.

On remonte ensuite un peu puis on redescend pour rejoindre un nouveau superbe site de cascades. Ici, ne pas oublier de traverser sur les rochers (parfois délicat s'il y a beaucoup d'eau). Ensuite, on entame une portion assez longue où le sentier est tracé dans les rochers et il faut sans cesse s'aider des mains, tout cela dans un univers boisé et aquatique. On se croirait en Corse ! Dangereux par temps humide.

Plus bas, on traverse encore deux fois le torrent. A la deuxième fois, ne pas oublier de se retourner, c'est de là qu'on a une vue sur l'ensemble des gorges.

Encore quelques vasques et quelques cascades et le sentier devient plus facile puis quitte le bord du ruisseau pour passer en balcon. C'est toujours aussi beau. La végétation est très variée. Au bout de cette section, à un carrefour, prendre à droite en suivant le balisage GR (5 h 30).

On descend une bonne dizaine de minutes jusqu'au fond du vallon pour traverser une dernière foie le Bureau. Puis on remonte cinq bonnes minutes en rive droite jusqu'à atteindre une maison de bric et de broc. Ici, le balisage disparaît mystérieusement et on ne sait trop où aller.

GPS 483726 4820858 584 m

A droite, c'est un chemin privé (panneau), on prend en biais à gauche une sente mal définie et souvent recouverte de feuilles mortes (photo). Elle devient rapidement plus nette et quelque minutes après, le balisage GR réapparaît, ce qui nous rassure. On descend ensuite dans les châtaigniers jusqu'à Langlade, qu'on traverse complètement afin de retrouver la route et le parking.

Accès et parking

Depuis Bédarieux comme depuis St Pons, prendre la D908. La quitter entre Prémian et Riols pour la D57E direction Ardouane. Passer Ardouane, puis Lignon. A la sortie de ce dernier hameau, prendre à gauche direction Langlade. La route atteint ce village au niveau d'une épingle à gauche. A la sortie de cette épingle, parking tout neuf sur la gauche avec tables de picnic, point d'eau, poubelles, etc.

Terrain

Exceptionnellement, je recommande ici une montée douce et une descente raide. En effet, le fabuleux sentier des Gardes s'apprécie mieux en descente, face aux gorges.

Ladite descente est très raide dans sa première partie, avec quelques passages où il faut mettre les mains, et quelques risques de glissade les jours où le rocher est mouillé.

La montée s'effectue sur de larges tracés très faciles (beaucoup de pistes, mais on n'y croise pratiquement pas de véhicule).

Enfin, la boucle autour du lac est très roulante mais assez longue et finit par rendre l'ensemble du circuit relativement éprouvant.

Paysage

Le clou du spectacle est bien sur la descente du sentier des Gardes dans les gorges du Bureau, sous le Saut de Vezoles. Le cadre est exceptionnel, c'est rien de le dire. C'est vraiment un spot dans la région. Le genre d'endroit où il faut absolument être allé.

Auparavant, la montée se sera effectuée progressivement dans la forêt, châtaigneraie, chênaie puis hêtraie.

Cette nouvelle version du circuit ajoute le tour du lac de Vezoles qui en vaut vraiment la peine. On ne s'y ennuie pas un instant (sauf les dix dernières minutes sur la piste) et on obtient au total une randonnée extrêmement complète et qui figure parmi les plus intéressantes de ce site.

Epoque

Le printemps est spectaculaire et l'automne est magnifique ! Au choix !

Fréquentation

Toujours du monde au niveau du lac, et un peu sur le sentier des Gardes.

Eau

Fontaine des Cabanes (2 h, pas beaucoup d'eau). Campblanc (3 h 35, indiqué comme non potable).

Raccourcis

On peut ne pas faire le tour du lac (gain de temps : 1 h 30 environ).

Avertissement

Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.