Sainte Eulalie de Cernon : le résumé

explicationsTrès intéressantRandonneur moyen
La note des internautes : 15.82 - Nombre de notes : 22
Secteur géographiqueCausses
Carte IGNIGN 2541E
explicationsDate de mise à jour22/04/2017 partiellement
explicationsDurée5 h 20
explicationsDénivelée700 m
explicationsPériode recommandéeoctobre

Sainte Eulalie de Cernon : le topo

Parcours

Avertissement : Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.

Vous êtes sur le parking et vous tournez le dos à la cité de Ste Eulalie. A la sortie du parking, engagez vous sur la piste qui part à gauche plus ou moins en direction du Nord.

Une petite dizaine de minutes et vous dépassez un réservoir sur la gauche. La piste se rétrécit. Trois ou quatre minutes de plus et vous vous engagez sur un sentier sur la droite dont le départ est indiqué par une flèche.

On continue sur le sentier balisé en jaune. La montée qui suit est alors un peu éprouvante car bien pentue. Mais cela ne dure pas très longtemps et après une petite dizaine de minutes, la trace s’incurve à gauche. Puis on atteint un carrefour.

Poursuivre tout droit en direction du Puech de Mus. A partir de là, le sentier devient franchement sympathique, s’élevant régulièrement dans une belle chênaie et offrant de jolies vues en direction de la vallée.

Plus haut, on sort progressivement de la forêt et les vues s’ouvrent encore davantage, notamment vers l’Ouest, dans l’axe de la vallée du Cernon. On débouche alors sur le causse au niveau d’un large chemin entre une antenne à gauche et une maison à droite.

Prendre le chemin à gauche afin d’aller jusqu’à l’extrémité Ouest du plateau (45 minutes). La vue est alors maximale.

Ensuite, faire demi-tour et emprunter ce chemin en direction de l’Est. Une petite dizaine de minutes et on atteint un carrefour où on prend une petite route à droite.

On est maintenant dans un paysage totalement inhabituel pour ceux qui pratiquent Randonnée Cévenole. En effet, il s’agit d’une route au milieu des champs, totalement horizontale et avec quasiment aucun relief à l’horizon. A ce moment, ayez une pensée pour ceux qui, ailleurs en France, n’ont souvent pour seul environnement lors de leurs randonnées que ce type de paysage …

Marchez cinq bonnes minutes sur cette route et repérez sur la droite une maisonnette. Trente-cinq mètres avant, il vous faut quitter la route pour emprunter sur la droite un passage entre deux champs cultivés. Au printemps, pas facile à trouver.

Marchez entre les deux parcelles jusqu'à ce qu'elles se séparent. La parcelle de gauche continue horizontalement, celle de droite se met à descendre. Longez la parcelle de droite avec cette parcelle à main droite et la forêt à main gauche. Ca commence à descendre. Deux minutes et vous repérez une sente avec une balise verte sur un arbre, ne la prenez pas. Descendez encore pendant une trentaine de mètres pour prendre à gauche un sentier horizontal taillé dans la broussaille.

Une fois sur le sentier, vous arrivez rapidement à un panneau indiquant une cazelle sur la gauche. Inutile d’y aller, c’est sans grand intérêt. Continuez et le sentier devient un chemin herbeux horizontal. Assez sympathique, il offre de temps à autre des vues sur la droite en direction de Ste Eulalie.

On marche un gros quart d’heure environ sur ce chemin puis on atteint une barrière. Juste après, au carrefour, aller à gauche direction "1" en ignorant le panneau Ste Eulalie à droite.

Le chemin remonte un peu. Deux minutes après, quitter ce chemin pour un autre moins utilisé qui descend à droite.

Une petite descente et une petite remontée et on aperçoit la route à quelques dizaines de mètres. Il faut alors prendre un sentier qui descend à droite.

Cette descente est bien agréable sur ce joli sentier balisé jaune et tracé dans une belle forêt.

Après un petit quart d’heure, la sentier devient une piste.

Cinq petites minutes et on débouche sur une route (1 heure 45). La traverser et continuer en face. Marcher 50 mètres et quitter la piste pour un sentier herbeux sur la droite.

Marcher cinq minutes sur ce sentier entre deux haies. On croise une piste qui relie un hangar à une ferme. Peu après, le sentier devient une piste.

Trois minutes de piste et on atteint un carrefour avec une croix et un banc à gauche. Prendre la route à gauche.

On marche une bonne dizaine de minutes sur cette petite route au milieu des champs au fond de cette jolie vallée du Cernon entourée de doux reliefs. Au premier carrefour, je vous conseille un aller-retour en empruntant la route de droite direction Espace nature Ladoux, cela mène à un joli pont canal et à des tables de picnic au bord de l'eau.

Cet aller-retour effectué, reprenez la petite route.

Sur cette petite route, après avoir franchi un petit pont, prendre à droite un chemin indiqué par un panneau Saplum. Cent mètres plus loin, à une fourche, prendre à droite.

Encore 50 mètres et un large chemin démarre sur la gauche. L’emprunter mais ne faire que quelques pas et repérer sur la gauche un sentier qui démarre en montée avec un balisage jaune peu visible.

Une fois sur ce sentier, aucun problème. Il s’élève tranquillement dans un paysage de buis et de chênes dispersés avec quelques zones de pins ici et là. En se retournant, les vues sont belles. Devant nous, on commence à apercevoir le chaos dolomitique vers lequel on se dirige. Au loin, un joli viaduc s’intègre parfaitement dans le paysage.

Vingt minutes sur ce sentier et on atteint un carrefour. Prendre à droite en descente direction Saplum. Quelques mètres plus loin, on arrive à l’entrée d’un tunnel qu’il faut traverser. Frontale conseillée.

A la sortie du tunnel (2 heures 40), surprise, on est en plein dans un cirque dolomitique avec de beaux rochers de partout. Vraiment très sympa. On prend à droite, toujours direction Saplum. Le sentier se met alors à monter dans le cirque rocheux.

Après une vingtaine de minutes et à l'issue d'un dernier raidillon sévère, on atteint un col où on prend à droite direction Sainte Eulalie.

On se laisse maintenant descendre sur un sentier sympathique. Plus bas, on passe au dessus de la voie ferrée aujourd'hui utilisée par un vélorail.

Encore une dizaine de minutes avec de belles vues sur le village de Ste Eulalie en contrebas et on débouche sur une route. La prendre à droite en descente. Une minute ou deux et on repère sur la gauche une aire de picnic (3 heures 20).

Ici, ceux qui en ont marre peuvent descendre directement sur Sainte Eulalie en suivant le balisage jaune qui descend. Pour les autres, prendre le sentier balisé jaune qui démarre de l'aire de picnic et qui monte en tournant le dos à la route.

Cet agréable sentier rejoint en cinq minutes la route au niveau d'un carrefour. Ici, prendre à droite la petite route direction Bois de l'Air, La Baraque.

La route descend, passe au pied du viaduc puis remonte un peu. Ne pas prendre le premier chemin à gauche direction Saut à l'élastique mais continuer encore une minute pour prendre un autre chemin sur la gauche. Le balisage jaune brille ici par son absence. Pour vous repérer, sachez qu'il ne faut pas aller jusqu'au panneau Domaine de la Baraque mais tourner juste avant.

Ici, autre raccourci possible, vous pouvez continuer sur la route pendant un peu moins de 1,5 Km et retrouver plus loins l'itinéraire normal (balisage PR et GR à droite, pas facile à voir en arrivant dans ce sens). Au passage, vous pourrez jeter un œil à une étonnante maison sur la gauche (juste avant la ferme).

Pour l'itinéraire normal, notre chemin se divise tout de suite en deux, les deux parties se rejoignent plus haut mais préférez la branche de droite, c'est un agréable sentier entre deux haies. Après cinq minutes de montée, on repasse au dessus de la voie ferrée.

Juste après, prendre le sentier de gauche, ici aussi le balisage est défaillant.

Une bonne dizaine de minutes de montée et on arrive à proximité d'une ferme.

On passe entre un hangar et une maison, tout cela bien clôturé. Puis on reprend la montée et on sort progressivement dans des paysages de plus en plus caussenards, herbe et buis.

On laisse au large une bergerie et deux minutes après, alors que la piste s’apprête à redescendre, on la quitte pour un chemin moins large à droite. Toujours aussi peu de balisage.

Allez jeter un œil sur une cazelle (panneau indicateur) puis reprendre le chemin qui ensuite n’en est plus vraiment un. Mais il suffit de continuer dans la même direction sur cette espèce de large épaulement avec à droite et à gauche de larges vues.

En cinq minutes, on atteint une clôture avec un passage et on tombe alors sur un large chemin qu’on prend à droite direction Sainte Eulalie (4 heures 10).

Ce chemin est très raviné. Au début on peut marcher dans l'herbe sur le côté mais ensuite le chemin pénètre en forêt et la progression est malaisée. Une vingtaine de minutes de descente et on atteint une clôture que l’on franchit puis on passe sous un pont (toujours la voie ferrée).

Juste après le pont, on tombe sur une piste qu’on prend à droite. On longe sur la droite une belle pinède puis sur la gauche un beau petit château (lieudit La Baraque, c’est maintenant une auberge). La piste devient une route, on marche deux minutes sur cette route.

Il faut alors la quitter pour un sentier à gauche, balisé PR et GR. Ce sentier va nous permettre de rejoindre le fond de la vallée en une vingtaine de minutes. Ce sera un agréable moment dans un environnement vraiment très sympathique : forêts, sous bois, haies entre les champs. A noter qu’au début de la descente, on passe à proximité d’un dolmen.

Finalement, on rejoint les bords du Cernon dans un joli cadre. On traverse la passerelle et on débouche sur une piste. On prend la piste à gauche, on remonte à la route et on prend la route à droite.

Il faut maintenant marcher une dizaine de minutes sur cette route.

Après avoir dépassé le panneau Ste Eulalie, avancez encore un peu plus de 100 mètres et engagez vous dans un petit passage cimenté qui part en biais à gauche de la route.

Il vous amène dans une rue du village. Continuez toujours à monter en direction du coeur de village. En haut de la montée, vous êtes à la limite des remparts, dans la rue de la Borie. Marchez jusqu'à voir sur la droite la rue de la Maurine et engagez vous dans cette rue.

Vous traversez alors le village, la superbe place centrale, puis la Grand Rue et vous sortez par la Porte Principale.

Repérez le panneau parking et suivez cette direction jusqu'à retrouver la voiture (5 heures 20).

Accès et parking

Sur l’A75, emprunter la sortie 47 Millau, la Cavalerie, Ste Eulalie.

Au rond point, prendre la première route, direction Ste Eulalie. Faire 800 m puis prendre à droite la D277 direction Ste Eulalie.

Après 4,3 Km, au carrefour, prendre à droite la D77 direction Ste Eulalie. Rouler pendant 1,8 Km et à l’entrée de Ste Eulalie de Cernon, prendre à droite direction parking centre bourg gratuit.

Rouler jusqu'à un immense parking et stationner là.

Terrain

Les sentiers et chemins sont généralement faciles à parcourir et faciles à suivre. En revanche, il y a beaucoup de changements de direction et cela réclame pas mal d’attention, sans que l’on puisse pour autant classer ce circuit comme difficile en terme d’orientation.

Trois montées et trois descentes sur ce circuit, et une dénivelée cumulée non négligeable, donc assez sportif au final.

Paysage

Ce circuit est né grâce à l’existence de fiches topos éditées par l’office du tourisme de Ste Eulalie (que je remercie). En regroupant les circuits et en les reliant entre eux par l’intermédiaire de liaisons de mon cru, j’ai obtenu cette rando qui vous permettra d’explorer la vallée de Ste Eulalie de Cernon en faisant une grande boucle autour du village.

Pour le cru 2017, un changement de point de départ et une foliole supplémentaire pour ce circuit en forme de trèfle.

Ste Eulalie est une remarquable bourgade (Commanderie Templière et Hospitalière) située à l’extrémité de la jolie vallée du Cernon et entourée de reliefs sur 270 degrés. Ces reliefs ne sont pas imposants et la vallée est riante et verdoyante.

Vous parcourrez le versant Nord avec ses étonnants chaos dolomitiques et ses grands espaces larzaciens, le versant Sud et ses belles forêts de chênes caducs, le fond de la vallée avec ses champs cultivés et sa rivière et vous bénéficierez de jolis points de vue depuis les points hauts.

A noter une traversée de tunnel pour laquelle je vous conseille d’emporter la frontale.

Un circuit qui ne propose aucun point fort exceptionnel mais qui s’avère original et très varié, au cours duquel vous ne vous ennuierez pas un instant.

Epoque

Contrairement à l’habitude dans ces secteurs caussenards, je ne recommanderai pas particulièrement le printemps. En effet, vous aurez plusieurs fois à marcher le long de champs cultivés ou dans des zones herbeuses. En mai et juin, la hauteur des cultures et des herbes peut être pénible et peut aussi rendre plus difficile l’orientation. De plus, le parcours est souvent à découvert et il peut donc faire très chaud.

La meilleure époque est celle qui va du 15 octobre au 15 novembre. Les couleurs sont belles, les champs sont rasés, il ne fait pas trop chaud.

Fréquentation

Les circuits proposés par l’office du tourisme du village sont évidemment fréquentés, surtout en saison. Celui appelé Saplum notamment car c’est le plus joli.

Sur les parcours de liaison, en revanche, vous ne verrez sans doute personne.

Eau

Non.

Raccourcis

Possibilité de rentrer directement sur Ste Eulalie depuis l'aire de picnic (gain de temps : 1 h 30). Possibilié de couper par la route entre le viaduc et La Baraque (gain de temps 40mn environ).

Avertissement

Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.