Saint Martial : le résumé

explicationsTrès intéressantRandonneur confirmé
La note des internautes : 16.25 - Nombre de notes : 4
Secteur géographiqueCévennes
Carte IGN2741 ET
explicationsDate de mise à jour09/05/2015
explicationsDurée5 h 45
explicationsDénivelée990 m
explicationsPériode recommandéemai juin novembre

Saint Martial : le topo

Parcours

Avertissement : Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.
Attention : Du fait du mauvais fonctionnement du serveur de Free, les diaporamas plantent régulièrement, je vous prie de m'en excuser.

Du parking, prendre la direction du village par la D152. Traverser tout le village et poursuivre sur cette petite route au milieu des traversiers. Après dix minutes, au panneau l’Euziere, prendre à droite direction La Bastide, balisage jaune.

Dix minutes de descente sur une petite route et on franchit une première rivière puis une seconde. Juste après, carrefour. Prendre à droite direction La Bastide, toujours balisage jaune. On entame une montée en forêt sur un sentier assez caillouteux par moments. Après 25 minutes de montée, on atteint La Bastide.

Juste avant la première maison, il y a un carrefour, ne pas prendre à gauche vers Cabries mais continuer tout droit pour traverser le hameau. On est provisoirement sur une petite route goudronnée qu’on quitte après deux minutes alors qu’elle fait une épingle à gauche. On prend alors un sentier à droite. Une petite dizaine de minutes de montée et on rejoint une route qu’on prend à droite pour atteindre le col de la Tribale (55 minutes).

Prendre la route en face (la D20) et après vingt mètres, prendre en épingle à gauche un chemin balisé jaune. On descend maintenant sur une draille parfois très caillouteuse (les moutons ne sont pas toujours respectueux de l’état des chemins). On a changé de vallée. S’offrent à nous quelques belles vues vers le village de St Martial. Après une vingtaine de minutes de descente, on arrive à un carrefour (panneau draille de la Tribale). Prendre à droite direction St Martial. On peut ici raccourcir le circuit en prenant à gauche, cela amène directement au site de Triaire.

Pour le circuit normal, on continue à descendre. On rejoint une route, on arrive à la Mairie. Ici, on prend un passage entre les maisons, balisé jaune, et on débouche à l’entrée du village (1 h 20). Toilettes et fontaine. Si on ne veut pas visiter le village, on prend le balisage jaune tout de suite à gauche.

Mais je vous conseille plutôt de prendre direction Eglise Romane. Rapidement, on arrive à l’église, on monte un escalier sur sa gauche, on traverse une jolie placette, on fait le tour de la belle église puis on prend une petite ruelle qui descend à gauche. On pénètre ainsi dans l’intimité du village. En bas de la descente, on tombe sur une petite rue carrossable qu’on prend deux fois à gauche. Cette rue horizontale nous offre des vues vers la rivière en contrebas. On arrive alors à des panneaux indicateurs. Prendre un sentier à droite direction La Croisée, la Croix de Bassel.

Le sentier descend jusqu’à une petite route, traverse un pont puis on remonte un peu et on reprend un sentier panneauté PR sur la gauche. Le sentier s’élève agréablement et rejoint une petite route qu’on prend à droite et de suite après une grande route qu’on prend à gauche. Il faut alors marcher un peu moins de dix minutes sur cette route, ce n’est pas très agréable mais c’est en descente . On arrive alors au panneau Triaire. Sur la droite, aire de picnic, aire de jeux, rivière, cascade (1 h 55).

Il est recommandé de faire une pause dans ce site vraiment sympathique (malgré la proximité de la route). On repart ensuite en direction du Col de Bes et des Vernedes, en suivant toujours le balisage jaune qui démarre au niveau de la petite cascade.

Le sentier s’élève en sous bois plus ou moins le long du ruisseau, c’est vraiment agréable. Puis on arrive à un hameau (Les Vernèdes). On débouche sur une ruelle. Ici, le balisage est manquant, il faut prendre à gauche. Après la dernière maison, prendre un sentier qui descend à droite (balisage pas très visible). Jolie descente dans les prés, on passe à côté d’une maison isolée et on rejoint le bord d’une rivière qu’on franchit sur un pont de pierre. De l’autre côté, on remonte et on rejoint une routelette.

Prendre à droite direction Col de Bes. Remonter cette petite route déserte (elle ne mène qu’aux quelques maisons du hameau de Bes) mais en montée, pendant un à peine un quart d’heure. Juste avant les premières maisons du hameau, au panneau, prendre à gauche direction col de Bes. Une montée sur sentier avec queqlues jolies vues nous amène après un bon quart d’heure au col de Bes (2 h 35).

Ici, on va poursuivre le sentier qui monte sur la droite de la route mais je vous recommande auparavant de traverser la route, d’admirer la jolie prairie du col et la vue vers l’Ouest puis d’aller voir le menhir un peu au sud de la prairie.

De retour au débouché du sentier, on prend alors un autre sentier direction col de l’Asclier. Le début de la montée est un peu fastidieux, le chemin est caillouteux et la forêt fermée. Plus haut, cela s’améliore, le sentier est plutôt horizontal ; la forêt est plus variée et on bénéficie de belles vues en direction du col ou du bas de la vallée. Compter 50 minutes et on débouche sur la route. On la traverse et on continue en face sur un chemin d’accès à un mas isolé. Avant l’entrée du mas, prendre le sentier qui effectue alors une traversée en sous bois plutôt agréable. Un petit quart d’heure et on débouche de nouveau sur la route. Cette fois, il faut l’emprunter mais en cinq minutes on arrive d’abord à la source juste en contrebas de la route (une table de picnic souvent occupée les jours de beau temps !) et deux minutes plus tard au col de l’Asclier (3 h 50).

Quitter la route, prendre à gauche direction Bonperrier, Les Plantiers, Col de l’Homme Mort. Monter jusqu’au pont moutonnier (panneau explicatif). Dire ensuite bonjour au berger (statue) puis continuer sur la draille avec de superbes vues vers le Sud (et ponctuellement vers le Nord). Dix minutes sur ce chemin et il faut le quitter pour un sentier sur la gauche panneauté Les 4 Jasses. Attention, ce sentier n’est pas très visible !

On traverse horizontalement puis en montée dans la pente Sud et on arrive à un petit col qui nous offre une vue magnifique vers l’Ouest. On entame alors la longue descente qui va nous ramener au parking 600 mètres plus bas.

Le sentier descend progressivement dans la lande. Après un quart d’heure, il débouche sur un sentier plus large qu’on prend à gauche direction Notre Dame de la Rouvière. Tantôt horizontal, tantôt en descente, le sentier est vraiment très agréable et les vues toujours belles. On dépasse une grande zone herbeuse avec une table de picnic puis on entre progressivement en forêt. Plus bas, il y a un carrefour, on continue en direction de Puech Sigal. On continue à perdre de l’altitude dans les châtaigniers puis dans les chênes verts et on débouche sur une piste alors dans les prairies plantées de cerisiers de Puech SIgal. Bel endroit. Prendre à gauche et rejoindre rapidement le hameau, récemment et remarquablement restauré (5 h 10). Fontaine.

Prendre à droite direction Notre Dame de la Rouvière, balisages PR et GR. Une minute sur la petite route et on prend à gauche un sentier. En suivant le balisage GR, on descend en sous bois jusqu’aux premières maisons du village et on rejoint ensuite le parking (5 h 45).

Accès et parking

Se rendre à Pont d’Hérault. Prendre la D986 direction Valleraugue. Rouler jusqu’au Mazel, prendre à droite la D 323 direction Notre Dame de la Rouvière.

A l’entrée du village, parking sur la droite.

Terrain

Comme d'habitude dans les Cévennes, les sentiers sont souvent caillouteux. Heureusement, l'essentiel de ces sentiers se situe dans la première partie du parcours, la fin est plus roulante !

Le circuit est assez long et la dénivelée importante. Au final, un parcours assez sportif.

Paysage

La principale raison d'être de cette randonnée est la visite de la vallée de Saint Martial en empruntant le bon réseau de sentiers balisés du secteur. Le village de Saint Martial mérite un détour et le site de Triaire avec sa rivière et sa petite cascade, également.

Le troisième tiers du circuit entre le col de l'Asclier et Notre Dame de la Rouvière est bien connu mais c'est toujours un grand plaisir de le parcourir.

L'ensemble est bien équilibré mais rarement enthousiasmant. Les paysages sont typiquement cévenols, les hameaux également, on est vraiment immergé toute la journée dans cette ambiance.

A noter, c'est assez rare, une bonne répartition des points d'eau et des zones de picnic ou de repos tout au long du parcours.

Epoque

Mai juin pour les sous bois verdoyants et les genêts en fleurs notamment.

Ou alors novembre pour les couleurs d'automne.

Fréquentation

La seconde partie du parcours entre le col de l'Asclier et Notre Dame de la Rouvière est assez connue. La première partie, pas du tout.

Eau

Saint Martial (1 h 20). Deux minutes avant le col de l'Asclier (3 h 50). Puech Sigal (5 h 10).

Raccourcis

On peut shunter Saint Martial en coupant depuis la Draille de la Tribale jusqu'à Triaire (gain de temps 20 mn environ).

Avertissement

Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.