Le Roc Nantais : le résumé

explicationsMérite un effortRandonneur moyen
La note des internautes : 17.25 - Nombre de notes : 24
Secteur géographiqueCévennes
Carte IGNTop25 2641 OT
explicationsDate de mise à jour30/10/2017
explicationsDurée5 h 00
explicationsDénivelée650 m
explicationsPériode recommandéemai juin octobre novembre

Le Roc Nantais : le topo

Parcours

Ne soyez pas simplement des consommateurs ! Participez à enrichir le site en envoyant vos avis et vos informations par l'intermédiaire de la rubrique commentaires. Merci d'avance !

Du parking, traverser le parc en direction de la route par laquelle on est arrivé. Marcher quelques dizaines de mètres sur cette route puis prendre à gauche la rue du Moulin, indiquée comme rue sans issue.

Cette rue descend puis remonte et arrive au très joli pont de la Prade. Prendre à gauche pour franchir ce pont. Le pont franchi, quitter la petite route pour une piste à gauche. Dépasser une maison et juste après, prendre à droite un sentier entre les arbres panneauté Roc Nantais.

Le sentier, discrètement balisé en jaune, traverse des champs et des prés puis s’élève d’abord progressivement et ensuite assez fortement au milieu des murets et d’une végétation clairsemée permettant de jolis dégagements vers la village de Nant. Plus haut, le couvert forestier se fait plus dense, on est dans une belle chênaie.

Notre sentier change d'orientation, les chênes laissent place à des pins et un carrefour se présente. L'ancien tracé monte à droite avec le balisage jaune mais un nouveau sentier a été tracé (pour le trail des Hospitaliers, je pense) et c'est lui qu'on va emprunter car il est plus progressif. A ce carrefour, on prend donc la branche de gauche.

Ce nouveau sentier s'élève par paliers, c'est parfois pentu mais en tout cas beaucoup moins raide que l'ancien parcours. Après un quart d'heure, on rejoint d'ailleurs cet ancien parcours. Le cheminement est maintenant plus ou moins horizontal et on finit par déboucher dans une petite clairière avec un carrefour (1 heure).

Le sentier continue à gauche mais on va auparavant effectuer un aller-retour au Roc Nantais en empruntant le sentier de droite.

Le Roc Nantais est une falaise située à l’extrémité d’un promontoire. Il faut trois minutes pour atteindre l’extrémité de ce promontoire. Sujets au vertige, ne pas s’approcher du bord, c’est totalement à pic. La vue est vraiment belle sur le village et vers le Nord on distingue les méandres de la vallée de la Dourbie. Une pause puis on fait demi-tour et on retrouve le carrefour de tout à l’heure où on prend maintenant à droite.

Le parcours se poursuit en forêt non loin de la bordure des falaises. De temps à autre, il ne faut pas hésiter à quitter le sentier pour aller jeter un œil aux points de vue successifs qui sont tous aussi intéressants les uns que les autres. On n’oubliera pas de prendre en compte ces détours dans le calcul du temps de parcours.

Une vaste clairière plantée de quelques jeunes pins en bordure de falaise marque le dernier point de vue et à partir de là le sentier est remplacé par un large chemin.

Une dizaine de minutes sur cet agréable tracé et on atteint un carrefour. Prendre une piste à gauche en direction de Cantobre. Marcher une cinquantaine de mètres puis prendre à droite un large sentier toujours en direction de Cantobre.

Le sentier rejoint rapidement le fond d’un vallon et commence alors à descendre dans une sympathique forêt de chênes et de hêtres au sous-bois de buis. Plus bas, il s’éloigne du fond du vallon pour progresser rive gauche assez nettement en contre haut. Le sentier est vraiment très bien tracé et la forêt très variée . De belles vues s’offrent à nous en direction des rochers de l’autre versant.

Le bas de la descente se repère parce qu’on aperçoit entre les arbres le magnifique village perché de Cantobre. C’est aussi à ce moment qu’on aperçoit la route (2 h 25). Juste avant celle-ci, prendre à gauche un sentier balisé jaune rouge. Toutefois, je vous recommande en option hors parcours d'emprunter la route à droite et de faire un aller-retour au village de Cantobre, qui est magnifique (environ une demi-heure avec la visite, non comptabilisé dans le timing du topo).

Quant à notre sentier jaune rouge, il a été aménagé en contre haut de la route (balustrade), cela permet une vue remarquable sur Cantobre.

Un peu plus loin, il pénètre en forêt puis il vire à gauche et se met à monter violemment en lacets dans la pinède. Dix minutes et on atteint le pied d’une belle falaise. On prend à droite horizontalement pour longer celle-ci en la gardant à main gauche.

Notre sentier s'élève au pied de ces belles falaises en traversée ascendante. Le parcours est un peu sportif car sans cesse en montées et descentes avec quelques marches rocheuses. Peu après être passé sous une falaise concave, on découvre une vue sur le camping du Val de Cantobre en contrebas. Brutalement, le sentier coude à gauche et s'élève pour atteindre une magnifique vire taillée dans la paroi.

Puis la montée se poursuit au sein d’une végétation clairsemée. Le sentier est pentu et caillouteux. Finalement, on quitte cet environnement pour pénétrer en forêt sur un sentier mieux revêtu. Rapidement, un sentier nous arrive de la gauche, on continue à droite avec le balisage jaune rouge.

Après une vingtaine de minutes, on atteint un carrefour où on prend à droite en descente un sentier maintenant balisé en rouge (3 h 15).

Ce sentier longe une barre rocheuse et à nouveau de superbes vues s’ouvrent vers la vallée de la Dourbie, aussi bien en direction du Nord que du Sud. Plus bas, le sentier entre en forêt et perd de l’altitude en quelques lacets. On atteint alors un carrefour où on prend en épingle à droite avec le sentier balisé en rouge. Une paire de minutes plus tard, à un nouveau carrefour, prendre cette fois en épingle à gauche, toujours avec le balisage rouge.

Enfin, on arrive en bas de la descente et on atteint le camping du Val de Cantobre. Ce camping est une enclave étrangère en terre cévenole. Il est labellisé Eurocamp, manifestement gage de luxe, et ici la clientèle est à peu près à 100 % étrangère. On y trouve tout ce qu’il faut pour vivre en complète autarcie (épicerie, restaurant, etc.) et on y parle exclusivement anglais. Vous pourrez passer à l’accueil demander un plan des sentiers balisés spécialement à l’usage des hôtes du camping mais si vous formulez votre requête en Français, on ne vous comprendra pas !

Une fois arrivé au camping, prenez et épingle à droite et descendez la petite route goudronnée au milieu des bungalows. Au premier carrefour, continuez à descendre la petite route. Au second carrefour (bungalow numéro 212 et plan du camping), prenez à gauche. En bas de la descente, vous arrivez immanquablement à la piscine (4 h 05). Ici, prenez à gauche et sortez du camping. A votre droite, une maison isolée dans les arbres.

Juste après cette maison, à un carrefour, ignorer la piste de droite qui descend et poursuivre tout droit sur un large chemin herbeux au milieu des champs (balisage jaune).

On marche cinq minutes dans cet environnement champêtre puis on passe près d’une maison et une centaine de mètres après, la piste se termine par un point de retournement, on prend ici à droite un sentier. On se rapproche ainsi de la Dourbie dans une fort sympathique forêt. Puis on entame une montée en s’éloignant de la rivière. En haut de celle-ci, rien d’étonnant si on redescend en se rapprochant à nouveau de la Dourbie dans un paysage moins arboré cette fois.

Puis le sentier laisse place à une piste et on termine en longeant des champs et des prairies pour rejoindre le pont de la Prade.

Refaire alors à l’envers le chemin parcouru le matin pour retourner à la voiture (5 heures). On pourra après la balade faire un tour dans le sympathique village de Nant, notamment pour jeter un coup d’œil à la vieille halle aux 5 arcades.

Accès et parking

Sur l’A 75, sortir à la sortie 48 Alzon, Cornus, l’Hospitalet. Une fois sorti, prendre à droite en direction de Nant.

Rouler 9 Km puis quitter la D7 pour la D55 à gauche en direction de Nant.

En bas de la descente, au carrefour, prendre à gauche la D999 et rentrer dans le village de Nant.

Arrivé au centre du village, repérer à gauche une jolie place et à droite un jardin public. Dépasser le jardin puis tourner à droite et stationner là, sur un parking en bordure du jardin. Toilettes à proximité.

Terrain

Au cours de cette randonnée, on trouvera le plus souvent de bons sentiers ou de larges chemins.

Il n’y a pas de réelle difficulté d’orientation.

En revanche, les montées s’effectuent en plusieurs fois et finissent par donner une dénivelée cumulée non négligeable.

Paysage

Dans la littérature, il existe déjà des circuits portant le nom de Roc Nantais. Bien évidemment, celui que je vous propose ici n’a pas grand-chose à voir avec les topos déjà existants.

Il s’agit d’un parcours vraiment très original et d’une très grande homogénéité, où il n’y a pas un instant d’ennui et qui comporte des centres d’intérêt aussi différents que des villages, des rochers, des points de vue, des forêts ou une rivière.

La plus part des sentiers ont été balisés par les animateurs du très spécial (je vous expliquerai pourquoi dans le texte) camping le Val de Cantobre à l’intention des campeurs. Mais on peut en profiter aussi..

Epoque

Le printemps est comme d’habitude l’époque idéale pour parcourir ce secteur mais l’automne, en particulier le mois de novembre pour les chênes caducs, est aussi une période favorable.

Fréquentation

Au printemps et en été, vous croiserez certainement pas mal de monde et ce seront essentiellement des hôtes du camping le Val de Cantobre. Celui-ci étant exclusivement fréquenté par des étrangers, vous aurez plutôt intérêt à dire « Hi ! » que « Bonjour » sur les sentiers.

Le reste de l’année, et notamment en automne, c’est le calme plat, ce secteur étant totalement inconnu du public.

Eau

Non.

Raccourcis

On peut couper en passant par Le Martoulet, mais ce serait vraiment dommage de faire ça ! (gain de temps : 1 h 15 mn environ).

Avertissement

Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.
Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages. Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.