Col du Minier : le résumé

explicationsTrès intéressantRandonneur confirmé
La note des internautes : 14.17 - Nombre de notes : 6
Secteur géographiqueCévennes
Carte IGNTop25 2641 ET
explicationsDate de mise à jour20/05/2004
explicationsDurée5 h 55
explicationsDénivelée870 m
explicationsPériode recommandéemai juin octobre novembre

Col du Minier : le topo

Parcours

Avertissement : Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.

Avancer vers le village. Au carrefour, prendre la ruelle de droite qui monte (balisage GRP rouge jaune, panneau mairie). En haut de cette ruelle, il y a un grand parking à droite avec le panneau jaune de départ de la balade du Col de Mouzoulès. Juste après, au carrefour, aller à gauche en suivant toujours le balisage rouge jaune. La rue monte encore un peu puis se calme. Ignorer alors à droite un sentier avec un panneau PR et continuer tout droit. La route goudronnée se sépare ensuite en plusieurs morceaux. Prendre un large chemin herbeux à peu près dans le même axe. Panneau Le Puech (photo).

Ce sentier s'élève assez fortement en lacets puis se calme à son tour. On atteint alors un carrefour. Ne pas continuer tout droit avec le balisage jaune mais prendre en épingle à droite (photo). On est encore avec un balisage GRP. On s'élève encore un peu au milieu de quelques vergers puis on traverse une zone de maisons. Ensuite, on descend un peu, on coupe une piste (continuer en face) et après une traversée horizontale bien agréable, on arrive dans la cour d'une maison. Non, ce n'est pas une erreur, le sentier passe bien là.

Juste après, on tombe d'ailleurs sur un carrefour avec de beaux panneaux (30 mn) et on prend à gauche direction Salagosse, en suivant le balisage GRP. On remonte une ruelle, laquelle devient une petite route qui rejoint très vite la route du col de Mouzoulès. Prendre celle-ci à gauche sur quelques mètres puis une piste à droite, toujours en suivant le balisage GRP. La piste fait un virage à gauche puis se termine. En face, il y a l'accès à une maison, à droite un accès à une autre maison. Il faut viser entre les deux un sentier qui démarre dans les genêts et est de ce fait peu visible (photo).

Une fois dessus (confirmation par le balisage), plus de problème. Un peu étroit au début, il atteint un carrefour où on ne prend pas à droite un chemin privé, puis s'élargit. On monte ainsi dans les châtaigniers jusqu'à rejoindre une piste. Couper celle-ci pour aller en face sur le sentier qui continue. On peut cependant rester sur la piste, les deux itinéraires se rejoignant et la piste étant assez sympa. On atteint ensuite un col marqué par un réservoir d'eau (1h).

C'est ici que le sentier et la piste se rejoignent. On continue sur la piste, toujours balisée GRP. Elle fait successivement des épingles à cheveux, et à la cinquième, qui est une épingle gauche, il faut quitter la piste pour un sentier dont le départ est très peu visible (genêts ici aussi). Une balise sur un châtaignier attire l'attention (photo). Belle vue sur la vallée à cet endroit.

Le sentier s'avance dans les châtaigniers, puis dans les chênes caducs et finalement dans une zone de pins et de hêtres. Ici, carrefour avec un beau panneau (1h35).

A droite, direction Salagosse, c'est un raccourci (très gros raccourci). On va en face, direction Col du Minier. Le parcours devient alors très joli. On est essentiellement dans une belle hêtraie. Un ou deux passages dans des zones de chênes caducs sont un peu dégradés mais à ces endroits, un balisage jaune aide à suivre la trace. Pour le reste, c'est vraiment très plaisant. Le chemin est souvent herbeux, parfois moussu, avec des zones de myrtilles et des traversées de torrents .

Sur la fin, le tracé aborde une zone plus rocheuse et se faufile parmi les gros blocs de granit en montées et descentes successives. Un peu éprouvant mais pas méchant. Dans ce secteur, on bénéficie de belles vues sur le fond de la vallée.

Une fois sorti de ce secteur, on retrouve un bon (voire même très bon) tracé qui nous mène au dessous du Col du Minier. Point culminant de la balade (1220m, 3h25).

En quittant le large chemin pour un bon sentier à droite (balisage rouge jaune), on entame alors la descente. On est encore dans une belle hêtraie avec le doux bruit du torrent qui coule en contrebas à droite. On croise quelques torrents annexes qui donnent lieu à de jolies cascades.

Beaucoup plus bas, on sort de la forêt pour une zone de genêts puis pour des prairies et on atteint Salagosse (4h15).

Traverser le village au mieux, en suivant le balisage si vous pouvez, et quitter le hameau par la petite route. A la sortie, avant de passer le pont, il y a une fontaine mais l'eau est-elle potable ? La route fait ensuite un grand virage à droite. Eviter la routelette qui part à gauche et continuer direction Le Vigan, Mars (beau panneau aussi).

Passer ensuite un autre pont puis marcher un moment sur la route jusqu'à une maison isolée sur la droite dans un virage à droite lui aussi. Juste après, arrivée du raccourci et du balisage GRP. Continuer à descendre sur la route avec un balisage jaune (direction Aulas, Serres). Dépasser une maison appelée La Borie de Valette et une centaine de mètres après, quitter la route pour un sentier à gauche, toujours balisé en jaune.

Très vite, ce chemin devient fort sympathique. A un carrefour, ne pas aller à gauche mais continuer tout droit. Plus loin, on arrive à une maison. Le sentier se transforme en piste d'accès à la maison. On traverse un ruisseau où une fontaine est aménagée (mais eau potable ?). Rapidement, on atteint la route. Couper celle-ci et continuer en face. Le sentier est toujours aussi agréable dans une forêt très variée, avec des sous-bois touffus et des bords de chemin très fleuris au printemps .

On descend ainsi avec plaisir jusqu'à l'entrée de Mars (les dernières minutes sont moins jolies), marquée par un réservoir (5h20).

On fait quelques mètres sur le goudron jusqu'à un mur de soutènement d'une maison sur la droite. A ce niveau, un panneau PR se remarque en contrebas à gauche. Prendre alors un sentier peu évident. Celui-ci fait un virage à gauche puis un autre à droite. Toujours pas évident. Ensuite, c'est plutôt une ancienne piste envahie par de hautes herbes. Elle poursuit sa descente jusqu'aux maisons où on retrouve le goudron.

Descendre encore au milieu des villas. La routelette fait ensuite un virage à droite. Juste après, ignorer une route à gauche et continuer en face pour retomber de suite sur la route du col de Mouzoulès. Couper cette route et prendre direction Les Cambounes. On longe encore quelques villas, puis on passe entre un champ de pommiers et un champ de cerisiers. Ensuite, on longe un sympathique cimetière avant de traverser un pont et de finir par une dernière montée le long de champs de cerisiers. En haut, au carrefour, on va à droite pour retomber au parking.

Accès et parking

Se rendre au Vigan. Eviter cette ville par la rocade. A son extrémité, au rond point, continuer tout droit direction Millau, Alzon, St Affrique. Rentrer dans Cavaillac. Au carrefour suivant, prendre à droite direction Bréau, Salagosse, Molières, Mars, Esparon, Aulas, Arphy (ouf!).

Laisser ensuite à gauche la route de Molières, Esparon, Cavaillac. Laisser ensuite à droite une route en direction du Vigan et de l'Espérou, puis laisser à gauche une route sans panneau. Au lieu-dit Les Plans, tourner à gauche direction Salagosse, Bréau, Mars par la D272.

Après 1 Km, laisser à gauche la route de Bréau. 700m après, laisser en face la route de Salagosse et tourner à gauche direction Mars. Encore 800m et prendre à gauche la D272c direction Mars à 200m. Entrer dans le village et stationner au parking.

Terrain

Ne vous inquiétez pas des 45 minutes de goudron. Sur la route de Salagosse, vous ne rencontrerez quasiment jamais personne, dans Mars non plus. Le reste du parcours s'effectue sur de bons sentiers à l'exception d'un tronçon sur la fin de la montée où le sentier doit se faufiler dans une zone rocheuse en faisant des montées et descentes successives. Rien de méchant.

Parcours très forestier, donc bien ombragé (sauf la fin dans Mars).

Paysage

Ce circuit s'appelle Col du Minier mais n'y passe pas. Cherchez l'erreur. Eh bien je n'ai pas trouvé mieux. Quand même, ne chipotons pas, il passe juste en dessous. Et donner ce titre à cette balade permet de bien la situer.

Il s'agit d'un parcours original qui emprunte un long bout de sentier récemment réhabilité. Ce sentier est vraiment très joli. Le retour Salagosse-Mars est également très sympa, bien tracé et à ma connaissance inconnu dans les topos.

Une rando très homogène qui visite cette belle vallée de Salagosse, sans point fort mais dans une agréable ambiance forestière où on ne s'ennuie pas.

Epoque

Eviter l'hiver austère. On peut y aller à partir de début mai et jusqu'à fin juin. C'est alors le top de la végétation. C'est encore envisageable en été. Ca redevient excellent en automne car on est dans des versants très lumineux.

Fréquentation

Vraiment très très faible. Une vallée et des sentiers méconnus.

Eau

Peut-être à la sortie de Salagosse (4h20) puis un peu plus loin (4h50) mais potabilité inconnue.

Raccourcis

Vers le milieu de la montée, on peut couper pour redescendre directement sur Salagosse.

Avertissement

Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.