Le Ranc de Banes et les Jumeaux : le résumé

explicationsTrès intéressantRandonneur confirmé
La note des internautes : 15.67 - Nombre de notes : 15
Secteur géographiqueCévennes
Carte IGNTop25 2741 ET
explicationsDate de mise à jour27/11/2005
explicationsDurée5 h 45
explicationsDénivelée900 m
explicationsPériode recommandéeavril mai septembre octobre

Le Ranc de Banes et les Jumeaux : le topo

Parcours

Avertissement : Certains topos n'ont pas été actualisés depuis longtemps (plusieurs années parfois). Pour obtenir des infos plus récentes, veuillez prendre connaissance des commentaires des internautes.

Départ

GPS 557536 4869865 200 m

Reprendre la route par laquelle on est arrivé (route de Ganges), traverser le Rieutord et tourner dans la rue à droite juste après. Remonter cette rue jusqu'à La Place. Prendre la rue à gauche, celle qui passe devant l'église.

On récupère le balisage jaune et on poursuit sur cette rue qui sort du village. Marcher sur la petite route jusqu'à traverser un petit pont. Juste après celui-ci, en suivant le balisage jaune, prendre à droite une route encore plus petite.

En tournant la tête à droite, on ne manquera pas d'observer les remarquables traversiers de l'autre coté du ruisseau.

La routelette atteint le portail d'une maison. On prend le sentier à gauche de ce portail.

Ce sentier dans une pinède châtaigneraie fait une épingle à gauche puis coupe une route. Il s'élargit ensuite, fait trois épingles de plus et atteint les premières maisons du Pouget. On touche à nouveau le goudron (30 mn).

Traverser les maisons. A la sortie du hameau, ignorer la route qui descend à droite et continuer avec le balisage jaune. Un peu plus loin, prendre un large chemin herbeux à gauche, toujours bien indiqué par les balises jaunes. On trouve d'ailleurs ici un panneau PR22.

GPS 556485 4869400 353 m

Remonter ce large tracé qui devient rapidement assez pentu. Mais ça ne dure pas et après un virage à droite, on atteint un carrefour avec plusieurs pistes et routes.

Prendre la première piste à gauche, toujours en suivant le balisage jaune, lequel est maintenant accompagné d'un balisage GR.

On passe ensuite sous un porche d'une maison puis on tombe sur une piste qu'on prend à gauche.

Cette piste est plutôt sympathique et nous offre de belles vues vers l'Ouest. On continue jusqu'à un carrefour. Maintenant, on a va faire l'aller-retour au sommet des Jumeaux. Cependant, ceux qui veulent raccourcir le parcours peuvent s'en abstenir.

GPS 556165 4868718 425 m

On prend la piste à gauche et on la suit jusqu'au sommet (1 h 05). On trouve des ruines joliment restaurées et au dessus un pylône télécoms. Depuis les ruines, les vues sont belles sur 270 degrés mais si on veut voir aussi vers le Sud, il faut monter sur les rochers à proximité du pylône .

Ceci fait, on redescend au carrefour.

On prend alors à gauche un très joli sentier balisé jaune et GR. Large et bien tracé , il suit la crête au milieu d'une belle chênaie verte. On arrive ensuite à une fourche.

GPS 556187 4868257 396 m

Prendre la branche de gauche, balisée en jaune. On attaque alors une descente très progressive dans un bel environnement de chênes verts, avec régulièrement de belles vues vers la vallée et les falaises de la rive gauche. L'état du sentier varie de très bon à très caillouteux en passant par moyen.

En bas, on rejoint la route (2 h 10).

Le balisage jaune indique de prendre celle-ci à droite mais cela est fort désagréable et même dangereux. Je vous conseille plutôt de traverser la route et de descendre dans le lit du Rieutord (généralement à sec) par une petite sente. Marcher ensuite vers le Sud sur un terrain peu agréable fait de gros cailloux roulés mais quand même plus sympathique que la route à grande circulation.

Atteindre le joli pont piétonnier qui enjambe le Rieutord , passer dessous, continuer une centaine de mètres et trouver à gauche le départ d'une sente qui remonte en rive gauche. La, il n'y a pas de balisage mais c'est vraiment le seul endroit ou ça passe donc pas d'erreur possible.

GPS 556843 4866509 156 m

En suivant la sente, on retrouve le pont, mais à la bonne hauteur cette fois-ci. Prendre le sentier de droite qui attaque la montée dans le versant Ouest.

Cette montée est assez soutenue et se déroule sur un sentier pas facile. Il faut s'élever de plus de 300 mètres et on atteint un replat avec une zone herbeuse (bien pour le pic-nic, 3 h 05).

C'est maintenant le début de la plus jolie portion du parcours où on suit le sentier en corniche qui nous offre des vues vraiment très spectaculaires. Attention, il ne faut pas être totalement envoûté par le paysage mais aussi bien s'appliquer à suivre les balises jaunes au milieu de quelques zones de lapiaz.

En cours de route, on traverse une grotte par l'intérieur (Baume Clauside). C'est vraiment très amusant et, même si le passage est court, il est conseillé de se munir d'une frontale.

Le sentier alterne montées et replats, passages en corniche et sous-bois, avec toujours de très belles vues . Vraiment très agréable. Puis il oblique franchement à droite et tourne le dos à la vallée. Quelques minutes dans les chênes verts et les buis et on atteint un carrefour.

GPS 557981 4868176 558 m

Prendre un large tracé à gauche. Celui-ci se rétrécit rapidement pour devenir une sente qui se faufile au milieu d'une végétation dense de chênes, buis et genets.

On gagne très progressivement de l'altitude et après un carrefour où on va à droite en suivant le balisage jaune, on arrive à un autre carrefour situé dans une zone cailloutoherbeuse.

GPS 558764 4869060 645 m

Ne pas prendre le sentier de droite qui descend vers le col de l'Agas (sentier non tracé sur les nouvelles cartes), mais prendre à gauche en suivant toujours gentiment les balises jaunes.

On continue à monter, cette fois dans le versant Sud et avec de belles vues. On arrive à un nouveau carrefour. On va maintenant faire l'aller-retour au sommet du Ranc de Banes. Ceux qui veulent raccourcir le parcours peuvent s'en abstenir, mais comme pour les Jumeaux, c'est bien dommage.

GPS 558495 4869267 686 m

Prendre le sentier de droite, en suivant la flèche Ranc peinte sur un rocher. En quelques minutes, on atteint la crête. Le sentier balisé va à gauche. C'est un beau point de vue mais il vaut mieux aller à droite vers le sommet. En revanche, il n'y a maintenant plus que de vieilles balises rouges et des cairns mais on atteint sans problème la plate-forme sommitale depuis laquelle la vue plongeante sur Sumène est saisissante (4 h 30).

Après avoir profité du coup d'œil, on redescend à notre carrefour où on va à droite.

Il suffit maintenant de se laisser descendre jusqu'à Sumène en suivant le sentier et son balisage jaune. Se laisser descendre est cependant une façon de parler car le terrain est plutôt fatiguant. Cela débute par une descente dans les cailloux du versant Sud, puis on attaque le versant Ouest et là c'est vraiment pentu, avec des passages rocheux. On traverse notamment une barre rocheuse de manière très élégante. Toutefois, ne vous laissez pas envahir par votre mal aux genoux et profitez quand même du paysage et des superbes vues.

En bas, on coupe une piste puis on passe sous l'ancienne voie ferrée. Juste après, prendre à droite afin d'avoir la voie ferrée en contre haut à droite. Le sentier s'est bien calmé et on atteint une maison.

Prendre la petite route goudronnée qui fait suite au sentier et en suivant toujours le balisage jaune rejoindre l'ancienne gare de Sumène. En laissant celle-ci à droite, on retrouve le parking.

Accès et parking

Depuis Ganges, se rendre à Sumène par la D11.

Entrer dans Sumène, rester sur la route principale, traverser le pont sur le Rieutord.

Une centaine de mètres après, prendre à droite direction Centre de secours, parking tennis.

Stationner sur ce parking.

Terrain

Si la première moitié du parcours s'effectue sur de bons ou même de très bons chemins, avec une montée et une descente progressives, la seconde moitié est d'un autre calibre.

En effet, non seulement la dénivelée est importante mais les montées et descentes sont souvent raides et les sentiers caillouteux ou rocheux. Il faut parfois même s'aider un peu des mains.

Par ailleurs, une portion de parcours en corniche peut impressionner les âmes sensibles au vide. Aucun danger objectif, cependant.

A noter que tout le circuit est balisé en jaune et que, exceptionnellement, le balisage est très bien fait.

Conseil : munissez-vous d'une lampe frontale pour la traversée d'une petite grotte.

Paysage

La vallée du Rieutord qui permet de relier Ganges et Sumène, est très encaissée , avec de belles falaises à l'Est et de grandes pentes couvertes d'une forêt dense à l'Ouest. On va visiter cette vallée en parcourant les crêtes de la rive droite puis celles de la rive gauche, avec comme points forts les deux sommets qui donnent leur nom à la balade: les Jumeaux et le Ranc de Banes.

Les points de vue ne seront cependant pas réservés à ces deux sommets. Durant une grande partie du parcours, on bénéficiera de vues variées dans toutes les directions et notamment vers le fond de la vallée et le village de Sumène.

Epoque

Avril, mai, septembre, octobre.

Il n'est pas gênant de parcourir ce circuit en hiver car, mis à part au départ, on est dans les chênes verts. Cependant, le coin étant assez encaissé et l'orientation étant assez peu favorable à l'ensoleillement, on préfèrera attendre le tout début du printemps et la première partie de l'automne, en profitant ainsi soit de la garrigue en fleurs, soit des couleurs du début d'automne.

Il est recommandé d'effectuer le circuit dans ce sens afin de tourner avec le soleil (première moitié en versant Est, deuxième moitié en versant Ouest).

Fréquentation

Ce circuit existe en topo papier et ça se voit.

En effet, certains jours, notamment le dimanche, on peut y rencontrer pas mal de monde.

Eau

Non.

Raccourcis

Ne pas faire l'aller-retour au sommet des Jumeaux (gain de temps : 25 mn).

Ne pas faire l'aller-retour au sommet du Ranc de Banes (gain de temps : 20 mn).

Avertissement

Les présentes pages du site Web décrivent des activités pouvant présenter des risques. Toute personne désirant les entreprendre doit les aborder prudemment et en connaissance de cause. L'auteur ne pourra être tenu pour responsable des incidents ou des accidents encourus par le lecteur de ces pages.
Les topos présentés sur ce site n'ont pas un caractère contractuel. Par ailleurs, les utilisateurs doivent disposer des compétences nécessaires pour savoir les lire, les comprendre et les interpréter correctement sur le terrain. Ils doivent également avoir en leur possession la ou les cartes IGN nécessaires et disposer des capacités physiques et techniques indispensables pour pratiquer l'activité concernée.